skins.jpg

Cette marque est déjà apparue, il y a quelques temps avec un concept novateur : la compression. Un grand nombre d’athlètes l’a déjà adoptée. Triathlète l’a testé pour vous.

Skins, c’est quoi au juste ? Il s’agit en fait d’une gamme de vêtement ayant pour but l’amélioration des performances, grâce à un système de pression par effet de moulage sur le corps. Cela est rendu possible grâce à leur technologie brevetée, nommée BioAcceleration.

Elle est censée augmenter vos performances lors des entraînements, des compétitions et des périodes de récupération. Comment ?
La compression applique une pression superficielle, équilibrée et précise sur des parties bien spécifiques du corps et provoque une accélération du flux du sang. Ceci augmente l'apport d’oxygène sur les muscles actifs et améliore leurs performances.
La fluidification de la circulation aide également le corps à éliminer l’acide lactique et autres déchets métaboliques. La combinaison de ces effets vous permet de travailler à un niveau plus intense et ce pendant plus longtemps.

Bon, ça c’est pour la théorie. Place à l’essai. Pour ce test Skins, nous a été envoyée la version performance des collants jambes longues et du top manches longues. Première remarque en sortant les effets du paquet : comment vais-je rentrer là-dedans ? Ce n’est pas possible, ils se sont trompés dans la taille ! Non, non, c’est la bonne. Le tissu se détend bien malgré la petite taille du collant. Une fois dedans, c’est vrai qu’on se sent compressé mais rien de désagréable. Les vêtements épousant parfaitement les formes du corps, tout le monde peut se trouver musclé !
Dès les premières sorties, on peut se rendre compte du confort de la tenue. Les coutures sont à l’extérieur et n’irritent donc pas la peau. De même, aucune irritation aux aisselles ou derrière les genoux n’est constatée, contrairement à ce que la compression du vêtement sur la peau aurait pu laisser supposer. En outre, le tissu est fin et doux, bien plus que certains collants.

Malgré les températures basses de la saison, le vêtement tient bien chaud même si il est vrai on a rarement froid en courant. En revanche, lorsqu’on s’arrête pour une raison ou pour une autre, on ne ressent ni transpiration ni sensation de froid. Pourquoi ? Le tissu n’est pas humide, la peau non plus. À croire que l’on ne s’est pas entraîné ! La sueur est parfaitement éliminée. De plus, le tissu est traité contre les bactéries, éliminant ainsi les mauvaises odeurs (cela ne vous empêche pas de prendre une douche).

Pour ce qui est de la compression et des effets positifs de celle-ci, difficile à dire. Les tests scientifiques prouvent en effet que ce système est positif pour les performances. Nous n’avons pas eu l’impression de courir plus vite avec ces vêtements, mais en revanche il est certain que nous n’avons pas eu de courbatures les lendemains d’entraînement. De plus, il est indéniable que la récupération était plus rapide/ À vélo, nous avons testé le collant sous le cuissard. Si les effets sont identiques, subsiste un petit regret : le collant a tendance à remonter. Seule la version de récupération est munie de chevillières qui passe sous le pied afin d’empêcher la remontée. Dommage aussi, l’absence de poches. Il est impossible de ranger ses clés ! Ne soyons pas plus royalistes que le roi, cela reste un produit de compétition.

Pour ce qui est du lavage, pas de problème. Le tissu passe sans problème en machine à laver. Par contre, la durée de vie du produit ne doit sans doute pas dépasser quelques années. Le fait de le porter et de le laver régulièrement doit sans doute, à force, détendre le tissu et faire perdre l’atout de compression. Il ne restera sans doute qu’un simple collant. Dommage vu le prix.

Sur tous les Ironman de la planète, on remarque des athlètes avec des chaussettes de compressions. Les produits skins produisent les mêmes effets… mais sur tout le corps. De plus, ils sont réellement agréables à porter et leur efficacité est perceptible. Sur le plan esthétique, c’est sans aucun doute beaucoup plus joli que les bas de contentions. Alors pourquoi attendre ?

  • Contact: Skins
  • Prix: 100 € le collant et 100 € le top (en version manches longues)
  • Plusieurs coloris disponibles