vernay_busselton_annonce.jpg

photo d'archives : Thierry Deketelaere
Depuis avril 2007, Patrick Vernay est invaincu en Australie. Le Néo-Calédonien licencié à Beauvais a l'occasion dimanche de préserver son invicibilité sur l'île continent lors de la 5e édition de l'Ironman de Bussulton.

Un Ironman qu'il avait remporté l'an dernier. La difficulté pour le Français est d'enchaîner huit semaines seulement après Hawaii et disputer son quatrième Ironman de la saison. Après avoir gagné à Port Macquarie pour la deuxième fois en avril dernier, il s'est ensuite imposé à Roth en juillet avant de terminer 6e en octobre à Kona.

Dimanche soir, je pousserai un gros ouf de soulagement car j’en aurai fini avec ma saison 2008. Je n’ai pas eu le loisir de me livrer à un farniente bien mérité, souligne-t-il. Le Beauvaisien a eu des difficultés à se plonger dans une nouvelle préparation. Ma période de récupération a été très courte, 5 jours seulement. Comme si cela ne suffisait pas, il a dû affronter les premières grosses chaleur de l'été néo-calédonien.

 J’ai fonctionné encore plus au feeling que d’habitude et n’ai rien fait de conséquent à l’entraînement. Pour les sorties les plus longues, je n’ai pas dépassé les 4h30 de vélo et les 1h30 de course à pied. On verra bien ce que ça va donner, indique-t-il. Depuis Hawaii, je suis tout de même parvenu à boucler, non sans mal, trois semaines à 30 heures mais avec très peu de qualité.

Sur la côté Ouest de l'Australie, Patrick Vernay aura face à lui quelques cadors du Long. Et notamment les Australiens Luke McKenzie (vainqueur de l'Ironman du Japon) et Jason Shortis (victorieux à deux reprises à Busselton). Il devra aussi se méfier de l'Argentin Oscar Galindez, vainqueur au Brésil.

Chez les femmes, l'Australienne Charlotte tentera de conserver son titre. 11e à Hawaii en octobre dernier, elle devra composer avec la Danoise Lisbeth Kristensen, victorieuse à Busselton en 2006, et la Néo-Zélandaise Gina Ferguson (2e l'an dernier).