wellington_coach.jpg

photo : Thierry Deketelaere
Chrissie Wellington change de coach. La gagnante de l'Ironman d'Hawaii ne sera plus entraînée par Brett Sutton. Elle quitte en effet le Team TBB où officiait l'Australien.

Avec lui, j'ai atteint des sommets que je n'aurais jamais pensé atteindre. Je lui suis très reconnaissante pour cela, indique la championne du monde LD. Ce n'est pas pour un différent sur les méthodes de préparation mais a priori pour des raisons commerciales que la Britannique a décidé de changer de cap.

Les athlètes du Team TBB sont invités à partager les mêmes sponsors. Quand ils commencent à gagner de grosses courses et à attirer d'autres partenaires que ceux de leur équipe, cela devient difficilement tenable. C'est ce qu'explique Belinda Granger qui se sépare aussi du Team TBB. On m'a dit que j'allais devoir choisir entre les sponsors du Team et les miens. Économiquement, ce n'était pas viable de retenir la première solution.

Chrissie Wellington, qui es arrivée sur le tard dans le triathlon (ndlr : elle est passée pro en 2006), a toujours connu Brett Sutton comme coach. Un coach à la réputation controversée, interdit à vie d'exercer dans son pays pour abus sexuels sur mineure. La Britannique va donc poursuivre sa carrière sous d'autres cieux. Elle emmène avec elle deux autres athlètes du Team TBB (Belinda Granger et Hillary Biscay).

Son choix s'est porté sur... Cliff English, le mari et l'entraîneur de Samantha McGlone, l'une de ses principales rivales sur Ironman. Ce dernier comprend que ce choix peut surprendre. Les effets bénéfiques de cette situation dépassent les côtés négatifs, assure le coach canadien. Cela demandera un peu de management. J'ai l'habitude de travailler avec plusieurs athlètes. Qu'en dit Samantha McGlone, 2e en 2007 à Hawaii et forfait sur blessure cette année ?

Je connais bien Hillary et je me suis entraînée avec Belinda en Australie. Je connais moins Chrissie, nous nous sommes vus un peu à Hawaii. Cela peut paraître bizarre de s'entraîner avec sa principale adversaire. Mais moi, je trouve cela exitant. Elle et moi voulons être les meilleures au monde. S'entraîner avec quelqu'un de son niveau va être super, assure la Canadienne.

On devrait effectuer le plus gros de notre préparation ensemble mais nous aurons des objectifs différents au cours de la saison. Samantha McGlone assure avoir l'habitude de côtoyer régulièrement ses adversaires. J'ai couru longtemps en Coupe du Monde. Cela m'a obligée à voyager souvent dans des pays étrangers où les gens ne parlent pas anglais. Cela m'a forcée à devenir amie avec les autres concurrents. Je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait en Longue Distance.

Cliff English récupère trois grandes spécialistes de l'Ironman. Sans parler de Chrissie Wellington, Belinda Granger s'est ainsi imposée cette saison en Malaisie, en Chine et au Canada tandis que Hillary Biscay a gagné au Winsconsin.