xterra_maui.jpg

photo : xterra
Quinze jours après l'Ironman à Kona, c'est au tour de Xterra d'organiser dimanche sa finale mondiale. Toujours à Hawaii, mais pas sur Big Island. Comme de coutume, la compétition se tient sur l'île de Maui.

Une île qui réussit bien à Conrad Stolz. Le Sud-Africain est devenu l'an dernier le seul athlète à s'y être imposé trois fois . Peut-il réussir la passe de quatre ? Il en a évidemment les moyens. Olivier Marceau aimerait lui inscrire son nom au palmarès. Le sociétaire de Saint-Raphaël en est à trois médailles d'argent, dont une en 2007. Si les Jeux sont digérés, il peut évidemment gagner.

Eneko Llanos est aussi un athlète à prendre en considération. L'Espagnol s'est imposé à deux reprises. Aura-t-il récupéré de sa 2e place à Hawaii ? C'est toute la question. L'an dernier, après avoir fini 7e de l'Ironman, il n'avait pas été en mesure de faire mieux que 13e. Cela lui avait suffi pour empocher la prime de 2 500 $ offerte au pro qui réussit le meilleur temps combiné à Kona et Maui.

Seul Nicolas Lebrun est en mesure de lui barrer la route. 63e sur l'Ironman il y a quinze jours, il compte toutefois une heure de retard sur l'Espagnol. Le pensionnaire de Digne-les-Bains est à ce jour le seul tricolore à avoir gagné à Maui. Il y a un an, il avait terminé 6e. Il a réussi une excellente saison sur Xterra, remportant pas moins de quatre étapes et le circuit européen. Le camp tricolore pourra également compter sur Franky Batelier (Sartrouville) et Sylvain Dodet.

Chez les femmes, Julie Dibens remettra sa couronne en jeu. L'Anglaise avait fait sensation l'an dernier en gagnant lors de sa première tentative. Elle avait notamment dominé la tenante du titre Melanie McQuaid. La Canadienne essaiera de glaner une quatrième victoire à Maui. En revanche, l'Américaine Jamie Whitmore, malade en début de saison, ne prendra pas le départ. La Suissesse Renater Bucher, victorieuse deux fois cette année en France (à Auron et Mandelieu), devrait figurer aux avant-postes, tout comme sa compatriote Sybille Matter. Une seule Française (Sabrina Enaux, 3e à Mandelieu) est engagée en pro.

408 hommes et 151 femmes de 25 pays prendront le départ pour 1,5 km de natation, 32 km de Vtt et 12 km de course à pied.

Les records par discipline
Natation

  • Hommes : Glenn Wachtel (Usa) 18:10 (2000)
  • Femmes : Raeleigh Tennant (Aus) 18:31 (2000)

VTT

  • Hommes : Conrad Stoltz (Afs) 1:24:12 (2002)
  • Femmes : Melissa Thomas (Usa) 1:41:02 (2004)

Course à pied

  1. Hommes : Jan Rehula (Cze) 33:14 (2004)
  2. Femmes : Erika Csomor (Hon) 38:18 (2004)