Lorient_concurrents.jpg

photo d'archives : ITU
Les héros sont fatigués. Les acteurs majeurs des Jeux Olympiques ne participeront ainsi pas à la Coupe du Monde de Lorient, programmée samedi prochain. Chez les hommes comme chez les femmes, seuls deux athlètes du Top 10 de Pékin seront dans le Morbihan.

Aucun des médaillés olympiques ne se rendra en Bretagne. Ni Jan Frodeno ni Emma Snowsill, pas plus que Simon Whitfield, Bevan Docherty, Vanessa Fernandes et Emma Moffatt. La Portugaise, par exemple, préfère disputer le Mondial de duathlon CD en Italie. Les deux champions du monde en titre, Javier Gomez et Helen Tucker, ne sont pas non plus sur la start list. Parmi les absents de marque figurent également Daniel Unger (All), Hunter Kemper (Usa), Brad Kahlefeldt (Aus), Courtney Atkinson (Aus), Laura Bennett (Usa), Daniela Ryf (Sui), Kate Allen (Aut).

Alors que Lorient est l'avant-dernière Coupe du Monde de la saison et la première après les Jeux, on aurait peut-être été en droit de s'attendre à un plateau plus prestigieux. Il ne faut toutefois pas faire la fine bouche. Une étape de Coupe du Monde attire rarement tous les meilleurs en même temps. Et en Bretagne, il y aura malgré tout quelques athlètes de renom. Chez les hommes Ivan Rana (Esp), Alistair Brownlee (Gbr), Sven Riederer (Sui), Reto Hug (Sui), Jarrod Shoemaker (Usa). Chez les femmes, Nicola Spirig (Sui), les Néo-Zélandaies Debbie Tanner, Andrea Hewitt et Samantha Warriner, Lisa Norden (Sue), Erin Densham.

Quant à la France, elle alignera un très fort contingent. L'équipe masculine sera emmenée par Frédéric Belaubre et les deux autres sélectionnés olympiques (Tony Moulai et Laurent Vidal). Elle comptera aussi dans ses rangs Cédric Fleureton, Sylvain Sudrie, Samuel Pierreclaud, David Hauss. Trois tricolores débuteront en Coupe du Monde : la révélation Grégory Rouault et les jeunes Vincent Luis et Aurélien Raphaël. Quant à la formation féminine, elle sera composée par ses deux leaders, Jessica Harrison et Carole Péon, ainsi que par Marion Lorblanchet, Jeanne Collonge, Charlotte Morel et Emmie Charayron.