beauvais_garcons.jpg

Photo d'archives : Christophe Guiard

Le duel s’annonce serré. Qui de Beauvais ou du Lagardère Paris Racing sera sacré champion de France des clubs demain en fin d’après-midi à La Baule ? Avant la finale, les Picards possèdent deux points d’avance sur les Franciliens. Lutte âpre en perspective également pour la descente entre le Tri Sud 18, Sainte-Geneviève et Vesoul.

Après un début en fanfare, le Lagardère Paris Racing a rétrogradé au classement dès l’étape suivante en raison d’une contre-performance. Revenu petit à petit au contact, les Franciliens se sont rapprochés à deux points du leader grâce à leur succès à Bordeaux lors de la précédente étape. Le tenant du titre pensait arriver au complet pour la finale. Las, le médecin de Brad Kahlefeldt lui a déconseillé de courir quinze jours avant son opération du bassin. Même sans lui, l’équipe parisienne a fière allure : Will Clarke (3e à Dunkerque), Maik Petzold 5e à Bordeaux), Laurent Vidal (4e à Bordeaux), Stuart Hayes et David Hauss.

racing_garcons.jpg

La composition de l’équipe de Beauvais est également très alléchante. Tous les ténors seront là : Kris Gemmell (1er à Beauvais), Tim Don (3e à Beauvais, Frédéric Belaubre (2e à Dunkerque, 6e à Beauvais, 7e à Bordeaux), Stéphane Poulat (5e à Dunkerque, 10e à Paris) et Sylvain Sudrie. Ces deux derniers auront sans doute comme mission de durcir l’épreuve à vélo pour fatiguer voire distancer les bons coureurs à pied des autres équipes. Tout se jouera probablement sur le 3e homme. Le Racing partira légèrement favori car il possède plus de solutions de repli à pied.

Troisième au classement provisoire à six points du deuxième et avec neuf points d’avance sur le quatrième, Poissy le restera. La formation francilienne qu’elle alignera, privée du Danois Rasmus Henning et de l’Estonien Marko Albert, aura bien du mal à rivaliser avec les deux favoris. Elle comprendra Tony Moulai, Grégory Rouault, Brice Daubord, Marek Jaskolka et Charly Loisel.

De leur côté, Mulhouse (équipe non comuniquée) Sartrouville (avec Cédric Fleureton, Franky Batelier, Mike Aigroz, Lothain Grand et Filip Ospaly mais sans Alistair Brownlee) et les Sables Vendée (avec Ivan Vassiliev, Bruno Pais, Thomas Springer, Sébatien Berlier et Grégory Bouttier) essaieront de se rapprocher du podium de l’étape.

En bas de classement, si la lanterne rouge Vesoul a quasiment les deux pieds en D2, il faudra peut-être sortir le boulier pour départager le Tri Sud de Sainte-Geneviève, actuellement séparés par simplement deux points. Pour la première fois de la saison, la formation francilienne alignera en même temps ses trois leaders : Vincent Luis (10e à Beauvais), Aurélien Raphaël (2e à Paris) et le Portugais José Estrangeiro. Reste à connaître l'état de forme de chacun d'eux.

Départ de la course (format sprint) : samedi 17h30

Classement général après quatre étapes

  • 1 Beauvais 70 pts
  • 2 Lagardère Paris Racing 68 pts
  • 3 Poissy 62 pts
  • 4 Mulhouse 53 pts
  • 5 Sartrouville 53 pts
  • 6 Saint-Raphaël 43 pts
  • 7 Sables Vendée 42 pts
  • 8 Autun 36 pts
  • 9 Metz 36 pts
  • 10 Rouen 32 pts
  • 11 Parthenay 30 pts
  • 12 Vendôme 28 pts
  • 13 Montluçon 26 pts
  • 14 Tri Sud 18 20 pts
  • 15 Sainte Geneviève 18 pts
  • 16 Vesoul 14 pts