nancy_galinier_velo.jpg

Photos : Christophe Guiard

De notre envoyé spécial. Incroyable retournement de situation sur le Grand Prix masculin de duathlon. Nanti d'une avance confortable de six points avant la finale, Mulhouse semblait avoir le titre en poche. Las, suite à une série de coups durs, l'équipe alsacienne, seulement 6e de l'étape, a laissé échapper le titre au profit de Gonfreville qui conserve donc son bien.

Les dirigeants mulhousiens étaient nerveux avant le début des hostilités. Comme Toumy Degham avait déclaré forfait en dernière minute, leur formation n'était plus composée que de quatre éléments. Comme le remplaçant Mathieu Meister n'était pas du même niveau que les trois autres, elle n'avait pas trop le droit à l'erreur pendant la course. De son côté, Gonfreville, au complet, était parfaitement serein, ayant tout à gagner.

On ne vit pas trop les Normands aux avant-postes lors de la 1e course pédestre, longue de 5 km. Elle fut animée par Jürgen Dereere (Marville) et Sergio Silva (Mulhouse), rejoints peu avant l'aire de transition.

Le début du vélo voyait une échappée de Stéphane Valenti (Sables Vendée), repris dès le début du 2e tour. C'est dans ce tour que se produisirent les première chutes dont ont été victimes Jürgen Dereere, Damien Derobert (Gonfreville) et Grégory Jumeaux (Bordeaux). Si le champion d'Europe repartait très en retard, le champion de France et le Girondin préféraient eux jeter l'éponge.

Joeri Vansteelant (Mulhouse) et Lino Barruncho (Sables Vendée) finissaient eux aussi au tapis. Tandis que le Portugais repartait courageusement, le Belge abandonnait de son côté. C'était la catastrophe pour Mulhouse qui se retrouvait à trois.

Pendant ce temps-là, Laurent Galinier (Gonfreville) s'était échappé. Le Normand tenait en respect le peloton pendant deux tours avant d'être rejoint par les deux Marvillois Rob Woestenborghs et Bart Aernouts.

nancy_velo_garcons.jpg

Avec une avance de quarante-cinq secondes à la fin des 30 km vélo, il était probable que le vainqueur se trouvait parmi ce trio. Rob Wooestenborghs partait le plus vite à pied et n'était plus rejoint. Auteur d'une remarquable fin de course, le Portugais Silva (Mulhouse) revenait d'abord sur Bart Aernouts puis sur Laurent Galinier.

nancy_arrivee_hommes.jpg

Cette performance était insuffisante pour permettre à son club de faire dans les 4 premiers (condition sine qua non pour décrocher le titre). En effet, si Kris Coddens obtenait une belle 5e place, Il fallait attendre la 56e arrivée pour voir apparaître Mathieu Meister. Mulhouse ne terminait que 6e étape et voyait le titre s'envoler. En effet, grâce à un joli tir groupé (Galinier 3e, Grenetier 6e et Capoferri 7e), Gonfreville avait remporté la victoire d'étape.

Au général final, la formation normande totalise 92 pts, soit 2 points de mieux que Mulhouse. Le podium est complété par les Sables Vendée.

Descendent en D2 le Lys Aa et Rennes. Se sauve in-extremis Grasse.

Classements

Individuel

  • 1 Rob Woestenborghs (Marville)
  • 2 Sergio Da Silva (Mulhouse)
  • 3 Laurent Galinier (Gonfreville)
  • 4 Bart Aernouts (Marville)
  • 5 Kris Coddens (Mulhouse)
  • 6 Benjamin Grenetier (Gonfreville)
  • 7 Nicolas Capoferri (Gonfreville)
  • 8 Fabrice De Marco (Bordeaux)
  • 9 Stéphane Valenti (Sables Vendée)
  • 10 Rafaël Baugh (Montluçon)

Equipes

Etape

  • 1Gonfreville 16 pts
  • 2 Marville 33 pts
  • 3 Sables Vendée 35 pts
  • 4 Vendôme 55 pts
  • 5 Châteauroux 62 pts
  • 6 Mulhouse 63 pts
  • 7 Cesson 70 pts
  • 8 Meaux 78 pts
  • 9 Calais 86 pts
  • 10 Montluçon 95 pts

Général final

  • 1 Gonfreville 92 pts
  • 2 Mulhouse 90 pts
  • 3 Sables Vendée 80 pts
  • 4 Marville 66 pts
  • 5 Meaux 58 pts
  • 6 Cesson 55 pts
  • 7 Châteauroux 53 pts
  • 8 Bordeaux 49 pts
  • 9 Chaumont 45 pts
  • 10 Vendôme 38 pts
  • 11 Tri Sud 18 38 pts
  • 12 Montluçon 34 pts
  • 13 Calais 28 pts
  • 14 Grasse 23 pts
  • 15 Lys Aa 22 pts
  • 16 Rennes 19 pts