ironman_rachat.jpg

photo d'archives : Thierry Deketelaere
La WTC n'est plus propriétaire de la marque Ironman. Détentrice de la la licence depuis 1989, la World Triathlon Corporation vient en effet d'être rachetée par un fond d'investissement d'une valeur capitalistique de 21 milliards de dollars.

Providence Equity est spécialisé dans les médias et l'industrie des loisirs. La firme possède notamment Warner Music, MGM, les stations télé de Clear Channel ainsi qu'Univision, le plus gros network en langue espagnole aux Etats-Unis. Pour le personnel de la WTC, cette acquisition ne change rien pour l'instant. L'Ironman sera ainsi toujours présidé par l'Américain Ben Fertic. Nous soutenons la politique développée jusqu'alors par la WTC. Nous apporterons des moyens financiers et stratégiques pour soutenir l'Ironman aux Etats-Unis et dans le reste du monde, note Providence Equity dans un communiqué.

La finale mondiale aura toujours lieu à Hawaii, celle du 70.3 à Clearwater (Floride). De la même manière, les courses organisées à travers la planète figurent toujours au calendrier. Reste à savoir dans quelle direction le nouveau propriétaire voudra mener l'Ironman. Providence Equity a l'habitude de revendre ses entreprises en moyenne cinq à sept ans après les avoir achetées, quand l'opportunité d'une juteuse opération financière se présente. Le fond d'investissements va donc essayer de rendre l'Ironman encore plus rentable que maintenant.