monaco_podium.jpg

On attendait les Zamora, MacCormack ou côté français Nicolas Lebrun (3e l’an dernier), Stéphane Poulat qui passait à la distance supérieure ou même Patrick Bringer spécialiste des performances Ironman. Finalement, le podium s’est joué entre les outsiders.

L’espoir Autrichien Michi Weiss, victorieux il y a quinze jours du Xterra d’Autriche a fait sensation à vélo prenant très rapidement la course cycliste à son compte malgré un lourd retard en natation. Un effort qui lui a certes permis de poser le vélo en tête mais qui lui a coûté la victoire… Car si les concurrents ont pu goûter au mythique asphalte du circuit de formule 1 du Grand Prix de Monaco, mieux valait avoir gardé quelques forces pour effectuer les 4 boucles de la partie pédestre et les 5 montées vers le Casino. Et à ce jeu-là, c’est l’Allemand Andreas Raelert qui s’est montré le plus alerte doublant l’Autrichien au 12e kilomètre pour filer vers la victoire. Il s’est imposé en 4h10’10. Weiss dans un ultime effort est parvenu à conserver sa deuxième place (4h14’12) résistant au retour de Sébastien Kienle (4h14’48). Le triple vainqueur Marcel Zamora a dû se contenter de la 4e place. Côté français, Nicolas Lebrun, très mal sorti de l’eau, se classe finalement 8e (4h21’51).

Du côté des filles, la Suissesse Nicola Spirig a pris les commandes de la course dès la partie cycliste ne permettant jamais à ses concurrentes d’espérer lui disputer la victoire. La favorite, la Britannique Catriona Morrisson prend la deuxième place à 4 minutes de la Suissesse 6e lors des JO de Pékin. Longtemps troisième et malgré une excellente partie cycliste et une course à pied honorable, la championne de France LD, Christel Robin n’a pas pu faire face à l’impressionnant retour de l’Espagnole Virginia Berasategui. La pensionnaire de l’ONN exténuée franchit la ligne d’arrivée 4e mais avec la satisfaction de se classer première Française. Une place qu’Alexandra Louison, vainqueur l’an dernier, n’a pu aller chercher pour quelques secondes. Elle se classe 5e à 26 secondes de Christel Robin.

monaco_arrivee_femmes.jpg

Classement hommes :
1. Andreas Raelert (GER) 4:10:10
2. Michi Weiss (AUT) 4:14:12
3. Sebastian Kienle (GER) 4:14:48
4. Marcel Zamora Perez (ESP) 4:19:20
5. Mikel Elgezabal Fernandez (ESP) 4:20:11



Classement femmes :
1. Nicola Spirig (SUI) 4:37:12
2. Catriona Morrison (GBR) 4:41:12
3. Virginia Berasategui (ESP) 4:44:25
4. Christel Robin (FRA) 4:46:57
5. Alexandra Louison (FRA) 4:47:23