avil hambourg

Photo d'archives : Thierry Deketelaere
Mais qu'est-il arrivé à Tim Don et à Holile Avil aux Jeux de Pékin ? Comment expliquer leur abandon ? Voici la raison, donnée par Laurent Chopin leur manager à Beauvais, à l'occasion du Grand Prix de Bordeaux.

Tim Don et Holie Avil étaient deux bonnes chances de médailles pour le triathlon britannique. Le premier, au palmarès très fourni, a entre autres décroché le titre mondial en 2006. Vainqueur d'une Coupe du Monde en Corée quelques semaines avant les Jeux, il avait montré sa forme. Quant à la jeune Hollie Avil, championne du monde junior en 2007, elle était montée sur le podium à Tongyeong et à Ishigaki.

Malheureusement pour ces deux champions, les JO de Pékin se sont transformés en cauchemar. Victimes d'une intoxication alimentaire trois jours avant la course, ils ont passé leur temps à vomir. Autant dire qu'ils n'avaient plus beaucoup de forces le jour de la course. Ce qui est bizarre dans l'affaire, c'est qu'ils étaient les deux seuls malades alors que toute la délégation britannique avait mangé le même repas, conconcté par leur propre cuisinier.

Présent au Grand Prix de Bordeaux, Tim Don a indiqué que chaque montée était un chemin de croix pour lui. Vidé, il avait préféré jeter l'éponge après quelques tours. Laurent Chopin, le manager de Beauvais, qui a recueilli ses impressions, a raconté que le Britannique avait les larmes aux yeux quand il lui a raconté sa mésaventure. L'Anglais s'est plutôt bien comporté à Bordeaux, terminant 15e. Holie Avil, a elle préféré arrêter sa saison.