gaag1.jpg

Photo : ITU
On sait désormais pourquoi Dmitriy Gaag n’était pas aux Jeux à Pékin. Le Kazakh a en effet été convaincu de dopage à l’EPO. L’ITU vient de l’annoncer sur son site Internet.

L’athlète a été contrôlé positif le 20 juin dernier à Des Moines, deux jours avant la Coupe du Monde organisée dans la ville américaine. La fédération l’a alors immédiatement suspendu. Gaag a ensuite demandé l’analyse de l’échantillon B. Les Jeux arrivant à grands pas, l’ITU a choisi de le suspendre jusqu’au résultat de la deuxième étude. Une étude dont les résultats ont été dévoilés le 19 août, le jour même de la compétition masculine aux JO, et qui ont confirmé le résultat initial.

L’ITU a donc infligé au Kazakh deux ans de suspension, en accord avec le code de l’agence mondiale antidopage. Cette peine signe probablement la fin de la carrière de Dmitriy Gaag, âgé de 37 ans. Ce dernier a obtenu de grands résultats, dont un titre de champion du monde CD en 1999, une 4e place aux Jeux de Sydney en 2000 (25e à Athènes) et quatre victoires en Coupe du Monde. Il s’était qualifié pour Pékin mais l’ITU l’avait donc suspendu. C’est le Hongrois Csaba Kuttor qui avait pris sa place.