G_GAMBLES_ARRIVEE.jpg

Photos : Thierry Deketelaere
D'un de nos envoyés spéciaux. Les Français partaient favoris mais ce sont les Anglais qui ont tiré les marrons du feu aujourd’hui à Gérardmer. Du feu, les athlètes en ont sûrement rêvé tout au long de la course disputée sous une pluie continue et souvent drue. Cette météo capricieuse a souri à Joe Gambles, sacré champion d’Europe Longue Distance.

L’Anglais redoutait en priorité Julien Loy. Mais le champion du monde a préféré mettre la flèche à la fin du deuxième tour vélo (sur trois), préférant ne pas prendre de risques inutiles et ménageant sa hanche toujours endolorie après sa chute en juin à Bourg-en-Bresse. Le sociétaire d’Echirolles avait à ce moment déjà été rejoint par Gambles.

Mais c’était un autre sujet de sa Gracieuse Majesté qui menait les débats. Paul Amey faisait en effet forte impression à vélo. A la fin du premier tour, il devançait Gilles Reboul de 2’28, Gambles et Romain Guillaume de 3’04, Julien Loy de 3’10. Xavier Le Floch naviguait 4’30 derrière. Le double champion du monde de duathlon baissait de cadence dans les deux boucles suivantes. Après 120 km sous la pluie, il parvenait au parc de transition en tête, devant Gambles (à 1’02), Reboul (1’54), l’Autrichien Frédéric Kohl (5’27). Quant à Xavier Le Floch, il pointait à 7’45.

Gambles reprenait son compatriote après 4 km de course à pied. Il lui en restait 26 à parcourir. L’Anglais résistait jusqu’au bout pour conquérir à 26 ans sa première compétition internationale. Derrière, Paul Amey résistait tant bien que mal au retour fulgurant de Xavier Le Floch qui reprenait successivement Koh, Guillaume et Reboul. Trois semaines après sa victoire à Embrun, le sociétaire de Triathl’Aix avait encore de bonnes jambes.

G_LEFLOCH_PIED.jpg

Derrière Gilles Reboul 4e, les écarts étaient considérables. Le 5e, le Danois Jimmy Johnsen, finissait à 19’23. Benoît Angueux, le premier des groupes d’âge, réussissait une magnifique performance. Le sociétaire de Beaune se hissait en effet en 13e position (en 6h43’46). Si les écarts ont été importants, une chose a réuni les concurrents : la météo, pourrie du début à la fin.

Top 10

  • 1. Joe Gambles (Gbr) 6:18:04
  • 2. Paul Amey (Cze) 6:22:32 +4:28
  • 3. Xavier Le Floch (Fra) 6:23:33 +5:28
  • 4. Gilles Rebou (Fra) 6:27:05 +9:00
  • 5. Jimmy Johnsen (Dan) 6:37:28 +19:23
  • 6. Frédéric Kohl (Aut) 6:38:54 +20:49
  • 7. Rasmus Ahlfors (Dan) 6:38:57 +20:52
  • 8. Matteo Annovazzi (Ita) 6:40:02 +21:57
  • 9. Romain Guillaume (Fra) 6:41:06 +23:01
  • 10. Filip Kristl (Fra) 6:42:54 +24:49

G_DEPART.jpg