macca_obernai.jpg

Photo d'archives : Christophe Guiard

1 140 athètes sont attendus dimanche pour le 70.3 de Monaco. Outre Zamora et McCormack, l'attraction sur la pricipauté viendra de la présence de spécialistes du court de niveau mondial comme Stéphane Poulat, Andreas Raelert et Reto Hug chez les hommes et Nicola Spirig chez les femmes.

Chez les hommes, le tenant du titre Marcel Zamora tentera la passe de trois, après ses succès en 2006 et 2007. Maintenant une question se pose à son sujet ? Aura-t-il récupéré des durs efforts consentis lors de l'Embrunman. Après avoir dominé de main de maître à vélo, l'Espagnol avait connu une grosse défaillance à pied. Il lui avait fallu puiser dans ses réserves pour garder la 3e place.

Même s'il est en pleine possession de ses moyens, le triple vainqueur de l'Ironman de Nice ne sera pas le favori de l'épreuve. Cet honneur reviendra à celui qui tentera dans quelques semaines de conserver son titre à Hawaii, Chris Mc Cormack. L'Australien n'a pas gardé un bon souvenir de l'édition 2007 où il s'était fait voler son vélo. Fera t-il tout pour gagner au risque de gaspiller quelques forces en vue de son grand rendez-vous de l'année ? Le match avec Zamora vaudra en tout cas son pesant d'or.

Les deux hommes garderont malgré tout un œil sur quelques ténors du court qui peuvent très bien tirer leur épingle du jour malgré leur inexpérience sur la distance. Celui qui présente le plus beau palmarès est sans conteste Reto Hug. Le 19 août dernier à Pékin, le Suisse a participé à ses 3e JO consécutifs (meilleure place 8e à Sydney en 2000). Même s'il n'a pas brillé en Chine, il reste encore tres compétitif, sa médaille de bronze au Mondial de Vancouver en atteste. Il a comme autres titres de gloire une victoire et neuf podiums en Coupe du Monde ainsi qu'un titre continental. S'il tient la distance, le concurrent helvète peut créer la surprise.

La remarque s'applique également à Andreas Raelert et à Stéphane Poulat. Même s'ils sont un peu moins tranchants qu'il y a quelques années, ces deux concurrents sont encore capables de coup d'éclat sur le plan international. On a les a d'ailleurs vu terminer ensemble au sprint lors de l'Euro de Lisbonne, en juin dernier. L'Allemand avait devancé de peu le Français pour la 4e place. Son meilleur souvenir sur le court est sans doute sa 6e place aux JO d'Athènes derrière Fred Belaubre. Quant au Beauvaisien, il aura réussi à se hisser à se hisser à sept reprises sur les podiums de Coupe du Monde dans sa carrière.

Les spécialistes du long comptent bien ne pas se faire damer le pion par ceux du court. Parmi eux figurent cinq athlètes qui ont brillé l'an passé : Nicolas Lebrun (3e), Massimo Cigana (4e), Allesandro De Gasperi (5e), Hervé Banti (7e) et Patrick Bringer (8e). Ces deux derniers ont beeaucoup couru ces dernières semaines. Le Monégasque a terminé notamment 3e d'une Coupe d'Europe au Luxembourg et 6e du CD d'Embrun. Quant au Montluçonnais, lui qui avait obtenu un brillant podium à Nice, reste sur sa 7e place à Embrun.

Peuvent également être cités comme outsiders le Brésilien Marcus Ornellas (vainqueur à l'Alpe d'Huez), le Suisse Ruedi Wild (14e de la Coupe du Monde d'Hambourg), l'Ukrainien Viktor Zyemtsev (champion du monde LD en 2005 mais dont on est sans nouvelles) et le Britannique Paul Ambrose (9e à Almere la semaine dernière). Plus de trace en ravanche de Thomas Hellriegel parmi les engagés.

Chez les femmes, la tenante du titre, Alexandra Louison, sera également présente pour tenter de conserver son sceptre. La Stéphanoise devra être à son meilleur niveau pour parvenir à ses fins. Elle aura en effet trois adversaires de taille face à elle. Tout d'abord, une spécialiste de la distance : Virginia Berasategui. L'ancienne championne du monde LD revient en forme, sa récente victoire lors du 70.3 d'Allemagne le prouve. L'Anglaise Catriona Morrison est également une pointure. Troisième du mondial 2007, elle a endossé le maillot arc en ciel en duathlon il y a quelques semaines. Mais le plus gros danger pour Alexandra Louison viendra peut-être de Nicola Spirig. Spécialiste du court, la Suissesse vient de réaliser deux saisons extraordinaires avec en point d'orgue deux victoires en Coupe du Monde et une 6e place aux JO de Pékin. Du côté français, on suivra avec attention les prestations de la championne de France Christel Robin et de l'Aixoise Audry Cléau (2e à Embrun).

Les 1 140 triathlètes auront à leur programme 1,9 km de natation, 90 km à vélo et 21,1 km à pied. Le coup d'envoi sera donné à 7h00 précise sur la Plage du Larvotto et le spectacle sera en continu jusqu'à 15h30 sur le circuit de Formule 1.

Classements 2007

Hommes

  • 1 ZAMORA Marcel 04:14:14
  • 2 AMEY, Paul 04:16:06
  • 3 LEBRUN, Nicolas 04:16:32
  • 4 CIGANA, Massimo 04:17:07
  • 5 DEGASPERI, Alessandro 04:18:54
  • 6 DOMNIK, Norbert 04:20:51
  • 7 BANTI, Herve 04:21:43
  • 8 BRINGER, Patrick 04:23:47
  • 9 GILFILLAN, James 04:25:18
  • 10 FARGUS, Andrew 04:26:55

Femmes

  • 1 LOUISON, Alexandra 04:49:43
  • 2 MATTER, Sibylle 04:51:30
  • 3 ROBIN, Christel 04:52:46
  • 4 LEE, Michelle 04:55:02
  • 5 JONGSTRA, Sione 04:56:51
  • 6 SCHIERSCH, Imke 04:57:24
  • 7 EDMONSTON, Louisa 05:10:52
  • 8 LEMAIRE, Coralie 05:13:05
  • 9 CORREIA, Rita 05:46:26