arrivee_fille.jpg

Photos : Christophe Guiard

De notre envoyé spécial.Mais qui arrêtera Chrissie Wellington ? En remportant aujourd'hui le mondial d'Almere, Chrissie Wellington a ajouté un nouveau fleuron à un palmarès déjà bien étoffé. Comme prévu, la Britannique a surclassé l'opposition. Un moment avec elle, Delphine Pelletier s'est rogné les ailes à son contact et a jeté l'éponge à pied.

Chrissie Wellington, Martina Dogana et Yvonne van Vlerken. Ces trois concurrentes ont un point commun. Elles ont chacune une grande course à leur palmarès. Hawaii pour la Britannique, Nice pour l'Italienne et Roth avec le record du monde sur la distance pour la Néerlandaise. Ces deux dernières n"étaient malgré tout pas très confiantes au départ de ce championnat du monde. Elles craignaient de perdre trop de temps en natation et ne pas avoir le temps de revenir.



Leurs craintes étaient fondées. Leur retard était en effet considérable à la sortie d'eau. Toutes deux concédaient en effet plus de douze minutes à la meilleure nageuse, la Tchèque Lucie Zelenkova. Respectivement 3e à 50 secondes et 4e à 2'40, Delphine Pelletier et Christie Wellington avaient fait mieux que limiter la casse. On retrouvera d'ailleurs ces deux concurrentes aux avant postes du vélo, la Britannique ayant rejoint la Française à la mi-course.

pelletier.jpg

Malheureusement pour la Beauvaisienne, elle paya sa débauche d'énergie en fin d'épreuve cycliste. La sanction fut sévère. C'est avec un retard de dix minutes que Delphine Pelletier a rejoint l'aire de transition. Elle s'était fait doubler en cours de route par la Danoise Charlotte Kolters et la Tchèque Lucie Zelenkova. Le bronze restait malgré tout accessible pour la Picarde, la troisième n'étant pointée que 3'30 devant elle.

Las, à nouveau sujette à des vomissements comme à vélo, Delphine Pelletier était contrainte de jeter à l'éponge peu avant la mi-course. Chrissie Wellington n'a pas eu à subir ce type de problèmes. Aérienne comme à l'accoutumée en course à pied, elle a filé vers une victoire tranquille. Près de dix-huit minutes ont sanctionné sa domination à l'arrivée. Avec un temps pédestre de 1h54'42, elle a couru trente secondes plus vite que Martin Jensen, médaillé de bronze chez les hommes.

L'argent est revenu à la Danoise Charlotte Kolters, qui a résisté au retour incroyable d'Yvonne Van Vlerken. Seulement 13e à la fin du vélo à plus d'un quart d'heure, la Batave a remonté une à une toutes les concurrentes pour décrocher un bronze inespéré. Elle n'a pas gagné Roth pour rien. Dixième à trente-sept minutes de la lauréate, Martina Dogana n'a pu imiter la Néerlandaise. Peut-être n'y a-t-elle pas assez cru ?

Les prochains championnats du monde LD auront lieu à Perth en Australie en octobre 2009.

Classements :

  • 1 Chrissie Wellington (Grande-Bretagne) 6h12'44
  • 2 Charlotte Kolters (Danemark) 6h30'15
  • 3 Yvonne van Vlerken (Pays-Bas) 6h31'56
  • 4 Lucie Zelenkova (République Tchèque) 6h34'00
  • 5 Ingrid van Lubek (Pays-Bas) 6H40'33
  • 6 Tina Boman (Finlande) 6h41'27
  • 7 Joan Blaafos (Danemark) 6h42'17
  • 8 Ana Lidia Borba (Brésil) 6h44'48
  • 9 Tine Deckers (Belgique) 6h44'56
  • 10 Martina Dogana (Italie) 6h49'00