lorient.jpg

Photo d'archives : Thierry Deketelaere

Dimanche 15 juillet 2007, Lorient, Étang du Ter. Podium du championnat du monde longue distance. La Marseillaise retentit. Elle est en l’honneur de Julien Loy, second Français à revêtir le maillot arc-en-ciel après Cyrille Neveu. Les deux garçons présents à ses côtés savourent tout autant l’hymne. Il s’agit de Xavier Le Floch et Sébastien Berlier. La France avait réussi un triplé historique ce jour-là en Bretagne. Piqûre de rappel.

Le sociétaire d’Échirolles avait réussi une course quasi-parfaite ce jour-là. Sorti en 4e position de l’eau tout près des meilleurs nageurs (Olivier Marceau, Charly Loisel et Fraser Cartmell), il était ensuite resté au contact des meilleurs cyclistes. D’abord Charly Loisel lors de la première partie de course, puis Torbjorn Sindballe à partir du 50e km. Il avait certes concédé 1’30 sur le Danois dans la dernière partie de course, mais sans l’inquiéter pour autant. L’Isérois se savait supérieur au Scandinave en course à pied.

Dès le 5e km pédestre, il était revenu sur le fuyard pour s’envoler vers le succès. Derrière lui, beaucoup de bouleversements s’étaient opérés. Parti en 10e position du parc à vélos, Xavier Le Floch avait avalé un à tous les concurrents sauf le vainqueur ben sûr. Le dernier à avoir subi sa domination n’était autre que Sébastien Berlier qui gardera le bronze jusqu’au bout. Deux autres tricolores avaient réussi à se glisser dans le Top 10 : Hervé Faure (5e) et Patrick Vernay (10e).

Impériaux chez les hommes, la France n’avait pas connu la même réussite chez les femmes. Beaucoup de ses représentantes avaient il est vrai perdu le plus clair de leurs chances en natation : Virginie Pilat à 3’ et Estelle Leroi à près de 8’. Même Delphine Pelletier qui avait concédé 2’30 sur la tête était en retard par rapport à ses prévisions. Seule Johanna Daumas, à 39’’, avait figuré aux avant postes en natation. Malheureusement pour la Niçoise, des problèmes gastriques allaient la contraindre à l’abandon durant le vélo.

L’épreuve cycliste avait été nettement dominée par la Britannique Leanda Cave, arrivée dans l’aire de transition avec plus de 2’10 d’avance. L’une de ses poursuivantes les plus proches était Delphine Pelletetier, encore en lice pour une médaille. Las, victime de crampes, la Beauvaisienne n'avait pu contenir les retours de la Hongroise Erika Csomor et de la Britannique Catriona Morisson qui lui avaient chipé respectivement l’argent et le bronze derrière l’inabordable Leanda Cave. À noter que la Beauvaisienne avait devancé ce jour-là une certaine Chrissie Wellington qui fera l’actualité quelques semaines plus tard du côté d’Hawaii.

Le Top 10 hommes

  • 1. Julien Loy (Fra) 3:30:10
  • 2. Xavier Le Floch (Fra) 3:36'19
  • 3. Sébastien Berlier (Fra) 3:36'40
  • 4. Torbjorn Sindballe (Dan) 3:37:08
  • 5. Hervé Faure (Fra) 3:37:27
  • 6. Olivier Marceau (Sui) 3:38:30
  • 7. Jimmy Johnsen (Dan) 3:38:35
  • 8. Gabriele Pertusati (Ita) 3:39:01
  • 9. Reinaldo Colucci (Bre) 3:39:16
  • 10. Patrick Vernay (Fra) 3:39:21
  • 13. François Chabaud (Fra) 3:40:34
  • 14. Cyrille Neveu (Itu) 3:40:49
  • 21. Cyrille Mazure (Fra) 3:45:45

Le Top 10 femmes

  • 1. Leanda Cave (Gbr) 4:04:03
  • 2. Erika Csomor (Hon) 4:05:20
  • 3. Catriona Morrison (Gbr) 4:05:57
  • 4. Delphine Pelletier (Fra) 4:06:42
  • 5. Chrissie Wellington (Gbr) 4:07:07
  • 6. Gina Ferguson (Nzl) 4:09:28
  • 7. Amy Marsh (USA) 4:10:37
  • 8. Erin Ford (USA) 4:12:07
  • 9. Eva Novakova (Cze) 4:12:31
  • 10. Charlotte Kolters (Dan) 4:12:49
  • 19.Virginie Pilat (Fra) 4:25:36
  • 22. Estelle Leroi (Fra) 4:29:53