almere.jpg

photo d'archives : Thierry Deketelaere
Le plateau du Mondial Longue Distance était assez peu relevé l'an dernier à Lorient. Il l'est encore moins pour l'édition 2008 qui se tiendra dimanche prochain à Almere. Les Français, emmenés par le tenant du titre Julien Loy, forment sans conteste la plus forte délégation sur le papier.

Chez les hommes, la principale menace en 2007 s'appelait Torbjorn Sindballe. Le Danois, champion du monde en 2006 et 4e l'année dernière, sera absent. Comme beaucoup, il se réserve pour Hawaii qu'il avait terminé en 3e position il y a un an. Ainsi, les Belges, qui courent presque à domicile, ne prendront pas non plus le départ. Pas de Beke, de Vanhoecker et de Bertjammaer. Il n'y aura qu'un Allemand, Andreas Niedrig, pas vraiment le meilleur. Les seuls qui présentent un certain palmarès sont le Suédois Jonas Colting, 4e au Mondial 2005, et l'Ukrainien Viktor Zemtsev, champion du monde en 2005.

Chez les femmes, celles qui avaient occupé le podium en 2007 n'ont pas jugé bon de s'aligner en Hollande. Leanda Cave ne défendra pas son titre, pas plus qu'Erika Csomor (Hon) et Catriona Morrison leurs médailles d'argent et de bronze. La couronne pourrait toutefois rester du côté de la Grande-Bretagne pour la troisième année consécutive puisque Chrissie Wellington sera au départ. La gagnante d'Hawaii sera la grande attraction de ce Mondial. Elle risque de donner du fil à retordre à Delphine Pelletier, 4e l'an dernier, qui a malgré tout l'occasion de décrocher une breloque. L'autre concurrente vraiment performante est la Tchèque Lucie Zelenkova, 8e d'une Coupe du Monde en 2004 et qualifiée aux Jeux d'Athènes.