al_sultant_70.3_germany.jpg

Après son abadon à l'Ironman de Francfort début juillet, Faris Al Sultan avait besoin d'une nouvelle course de référence. L'ancien vainqueur d'Hawaii la tient puisqu'il s'est imposé hier à Wiesbaden lors du 70.3 d'Allemagne.

L'Allemand succède ainsi à Frank Bignet (Beauvais) qui n'était pas engagé, préférant se focaliser sur le Mondial Longue distance programmé à la fin du mois en Hollande. Descendu pour l'occasion de son stage en altitude à Saint-Moritz, Faris Al Sultan a montré une belle forme.

Sorti le premier de l'eau en 24'18, il possédait 24'' d'avance sur l'Italien Alessandro Degasperi, 2e l'an dernier. « J'étais pourtant mal parti car j'ai heurté une bouée 50 m après le départ. » L'Allemand se rattrapait vite de cette faute d'inattention. Il attaquait donc les 90 km de vélo en tête. Une position qu'il ne lâchait pas puisqu'il signait le meilleur temps (2h24'47). Ses compatriotes Enrico Knobloch et Uwe Widmann entraient dans le parc de transition avec près de 3' de débours.

Alessandro Degasperi entamait la course à pied en 4e position. Spécialiste du Courte Distance, le transalpin pouvait espérer reprendre du temps à Al Sultan. Il y parvenait, réalisant le meilleur chrono sur le semi (1h16'28), mais pas suffisamment pour s'offrir le scalp de l'Allemand. Il échouait en deuxième position, à 51'' du Bavarois.

Après la course, l'Allemand a prévu de retourner en altitude avant de s'envoler pour Palm Springs, en Californie, où il va peaufiner sa préparation pour Hawaii. Faris Al Sultan espère goûter à nouveau à la victoire à Kona après son forfait de l'an dernier.

De victoire sur Alii Drive, il n'en sera pas question pour Virginia Berasategui. L'Espagnole a conservé son bien après sa victoire de l'an dernier. En tête à l'issue du vélo avec 1'12 d'avance, elle accentuait son avance pour dominer un plateau composé preque uniquement d'Allemandes Andrea Brede.

Si aucun tricolore n'était engagé en pro, six Français étaient en lice en groupe d'âge. Laurent Lambert a signé un véritable exploit. Parti pourtant avec quelques minutes de retard sur les pros, il est parvenu à se hisser dans le Top 10 (8e). Un autre groupe d'âge a réussi cette même performance (l'Allemand Tom Lorenzen, 7e).

Hommes

  • 1. Faris Al-Sultan (GER) 4:10:26
  • 2. Alessandro Degasperi (ITA) 4:11:17
  • 3. Uwe Widmann (GER) 4:14:01,0
  • 4. Michael Göhner (GER) 4:17:01
  • 5. Markus Forster (GER) 4:19:27
  • 6. Enrico Knobloch (GER) 4:20:11
  • 7. Tom Lorenzen (GER, M25) 4:22:47
  • 8. Laurent Lambert (FRA) 4:22:58
  • 9. Florian Greckl (GER) 4:25:50
  • 10. Rolf Lautenbacher (GER) 4:28:42

Femmes

  • 1. Virginia Berasategui (ESP) 4:43:38
  • 2. Andrea Brede (GER) 4:49:26
  • 3. Meike Krebs (GER) 4:55:48
  • 4. Ina Reinders (GER) 4:57:58
  • 5. Nadine Baks (GER, F30) 5:02:41

Les autres Français

  • 461. Lepoyvre Pascal 5:31:31
  • 982. Lamberthod Franck 6:02:02
  • 1303. Vossah Charles 6:57:03
  • 569. Masson Régis 5:37:09
  • 297. Vernazza Rudolph 5:19:56