C’est le triathlon le plus populaire du monde. Pendant deux jours, sur les docks, le Courte Distance de Londres attire près de 11 000 concurrents. Il n’y aura pas que la masse.

Jeux Olympiques obligent, le calendrier international est famélique en ce mois d’août. Londres offre donc une belle opportunité aux recalés de Pékin de s’aligner sur très une belle course. Cela explique l’exceptionnel plateau qui sera présent dimanche dans la capitale anglaise. Quelques-uns des meilleurs tricolores ont traversé la Manche dont les trois premiers du dernier championnat de France CD (Yohann Vincent, Sylvain Sudrie et Nicolas Becker). Stéphane Poulat, en lice pour les JO jusqu’en juin dernier, prendra aussi le départ, tout comme Benjamin Sanson, Romain Bushino et Nathan Shaw. De sérieux clients étrangers sont aussi annoncés, comme les Britanniques Stuart Hayes et Richard Stannard, l’Australien Paul Amey et les Allemands Maik Petzold Michael Raelert.

Chez les femmes, une seule Française figure sur la start list. Il s’agit de Marine Bonnetaud. Parmi les principales à noter la présence des Britanniques Vicky Holland et Jodie Swallow et de l’Allemande Joelle Franzmann.