Whitcombe_Tiszaujvaros.jpg

Photo : ITU

Les sélections olympiques étant presque toutes bouclées, les plateaux de Coupe du Monde sont désormais plutôt maigrelets. Ce constat s'est confirmé le 13 juillet à Tiszaujvaros (Hongrie) lors de l'épreuve féminine qui n'a réuni que 27 concurrentes. La Britannique Andrea Whitcombe, a profité de l'aubaine pour remporter la 3e victoire de sa carrière sur ce circuit.

Tiszaujvaros est l'une des plus vielles Coupe du Monde. Cette étape attire toujours un public nombreux et enthousiaste.

En l'absence de la Portugaise Vanessa Fernandes, de l'Australienne Emma Snowsill et de la Britannique Helen Tucker, Felicity Abram faisait figure de favorite. L'Australienne restait sur deux performances de qualité : une 6e place au Mondial de Vancouver et une 2e place à Hambourg (derrière Ricarda Lisk).

À cause de températures très elevées, les conditions n'étaient pas idéales pour cette 9e manche de l'année.

Dès le coup de pistolet, l'Américaine Sarah Groff prenait la fuite, suivie de la locale Margit Vanek. À la sortie de l'eau, elles avaient 23 secondes d'avance sur un quatuor composé de Felicity Abram (Australie), Mariana Ohata (Brésil), Andrea Whitcombe (Grande-Bretagne) et Helle Frederiksen (Danemark). En raison de la chaleur, les deux échappées ont préféré attendre leurs poursuivantes.

Dès le premier des sept tours vélo, le groupe de tête lâchait la Hongroise. Au fil des tours, il augmentait son avance pour le porter à près de quatre minutes à son retour dans l'aire de transition.

Vu ses dernières performances, tout le monde pensait que Felicity Abram allait enfin remporter sa première victoire en Coupe du Monde. Il n'en fut rien. L'Australienne fut facilement dominée par Andrea Witcombe qui l'emportait avec une marge confortable de 46 secondes. Le palmarès de la Britannique, âgé de 37 ans, compte désormais trois victoires en Coupe du Monde (les deux autres sont Madère en 2002 et Corner Brooke en 2005.

Deuxième, Felicity Abram se consolait avec la prise de pouvoir du classement général de la Coupe du Monde. Le podium était complété par la Brésilienne Mariana Ohata qui réalisait sa meilleure performance de l'année.

Classement

  • 1 Andrea Whitcombe (Gbr) 2h02'48
  • 2 Felicity Abram (Aus) 2h03'34
  • 3 Mariana Ohata (Bra) 2h04'07
  • 4 Sarah Groff (Usa) 2h04'58
  • 5 Helle Frederiksen (Dan) 2h05'20