mccormak_hawaii.jpg

Photo d'archives : Christophe Guiard

Chris McCormack et Chrissie Wellington, vainqueurs à Hawaii l'an passé, étaient les grands favoris de l'Ironman d'Allemagne qui s'est déroulé à Francfort le dimanche 6 juillet. Mais tandis que la Britannique s'imposait avec une grande facilité, l'Australien a souffert de mille maux pour venir à bout de la résistance de l'Espagnol Eneko Llanos.

Chez les hommes, la partie vélo a d'abord été marquée par une échappée de l'Allemand Faris Al Sultan, lauréat à Hawaii en 2007. La suite de l'épreuve a été un long mano a mano entre Chris McCormack et Eneko Llanos. L'Espagnol n'est pas le premier venu. L'an passé, après avoir triomphé à Lanzarote, il s'était classé 7e à Kona.

L'Ibère a cru longtemps à la victoire sur cette course. En effet, profitant d'une défaillance passagère de l'Australien, il a distancé ce dernier pour ne se faire reprendre à pied qu"à 8 km du but. Llanos n'a pu esquisser un geste quand Macca l'a doublé. En franchissant la ligne tout juste sous les 8 h (7h59'55), le coureur des Antipodes a établi un nouveau record de l'épreuve. Moins d'une minute après, est arrivé Eneko Llanos. Le podium est complété par l'Allemand Timo Bracht.

Direction Roth maintenant pour l'Australien qui tentera dimanche prochain un doublé historique.

Chrissie Wellington a elle aussi battu le record de l'épreuve (8h51'24). Elle est même passée à un cheveu (31 secondes) du record du monde sur la distance détenu par la Zimbabwéenne Paula Newby-Frazer. La Britannique a réalisé un cavalier seul sur l'épreuve, reléguant ses poursuivantes, les Allemandes Nicole Leder et Wenke Kujala respectivement à 26 et 33 minutes.

Top 5 Hommes

  • 1 Chris Mccormack 7:59:55.3
  • 2 Eneko Llanos 8:00:49
  • 3 Timo Bracht 8:04:16
  • 4 Cameron Brown 8:08:29
  • 5 Hektor Llanos 8:11:36


Top 5 Femmes

  • 1 Chrissie Wellington 8:51:24
  • 2 Nicole Leder 9:17:26
  • 3 Wenke Kujala 9:24:54
  • 4 Meike Krebs 9:30:47
  • 5 Imke Schiersch 9:36:15

Nous vous communiquerons plus d'informations, notamment le classement des Français, dans un prochain papier/