hambourg_unger.jpg

photo : ITU
Daniel Unger a fait de Hambourg son jardin. L’an dernier, à l’occasion du Mondial, il avait croqué Javier Gomez à 200 m du but pour se parer d’or. Que pensez-vous qu’il a fait lors de la Coupe du Monde organisée sur le même tracé ?

Il s’est imposé bien sûr de la même façon. Contrairement à l’an dernier, la victime n’est pas espagnole mais allemande. Alors que Jan Frodeno s’était détaché à quelque 200 m de l’arrivée, Daniel Unger a trouvé l’énergie nécessaire pour revenir sur son compatriote et arracher la victoire pour quelques petites secondes.

Sans surprise, la natation a été dominée par le meilleur nageur du peloton, le Russe Ivan Vassiliev qui emmenait dans son sillage douze hommes. Ces treize-là prenaient vite de l’avance sur un peloton derrière assez désorganisé au milieu duquel évoluait Brad Kahlefeldt, piégé. L’Australien allait abandonner un peu plus tard.

D’abandon, il n’était évidemment pas question pour le groupe de tête. L’Allemand Christian Prochnow et l’Australien Gareth Halverson s’échappaient au 6e tour (sur 8) pour arriver dans la zone de transition avec 33’’ sur les douze autres. Halverson décrochait vite tandis que Prochnow était repris après 5 km par Unger, Frodeno et Oliver Freeman. Les trois hommes couraient au coude-à-coude jusqu’à 800 m de la fin.

Le Britannique était le premier à lâcher. Vous connaissez la suite : Frodeno plaçait une accélération à 200 m de l’arrivée avant d’être doublé par Unger qui gagne ainsi sa deuxième Coupe du Monde de la saison après celle en Afrique du Sud.

Top 10

  1. Daniel Unger (GER) 1:46:51
  2. Jan Frodeno (GER) 1:46:58
  3. Oliver Freeman (GBR) 1:47:05
  4. Ivan Vasiliev (RUS) 1:47:20
  5. Christian Prochnow (GER) 1:47:45
  6. Ivan Rana (ESP) 1:48:00
  7. Maik Petzold (GER) 1:48:04
  8. Dan Wilson (AUS) 1:48:18
  9. Gregor Buchholz (GER) 1:48:20
  10. Martin Krnavek (CZE) 1:48:21