beauvais_gp_hom_arrivee.jpg

Photos : Christophe Guiard

De notre envoyé spécial : Beauvais a tout écrasé sur son passage lors de la troisième étape du Grand Prix disputé à Beauvais. Avec trois hommes dans le Top 6 et la victoire de Kris Gemmell en individuel, la formation picarde a laissé loin derrière Sartrouville et le Lagardère Paris Racing. Elle conforte sa place de leader.

Comme chez les femmes, la natation, animée par Ivan Vassiliev (Sables), Stéphane Poulat et Kris Gemmel (Beauvais), n'a pas permis à des concurrents de se détacher. Elle a en revanche fait perdre toute chance à certains comme Nicolas Becker (Montluçon), Toumy Degham (Mulhouse) ou Bertrand Billard (Lagardère).

beauvais_hom_sortie_nat.jpg

Après un premier tour d'observation, les choses s'animaient dans le suivant avec une attaque de Sylvain Sudrie (Beauvais) poursuivi par Alistair Brownlee (Sartrouville). Ils étaient repris dans le troisième. Plus personne n'a pu trouver l'ouverture dans la fin de course. Un gros groupe de 38 concurrents s'apprêtait donc à se jouer la victoire.

beauvais_hom_browly.jpg

A pied, les plus prompts à s'élancer étaient dans l'ordre Brice Daubord (Poissy), Franky Batelier (Sartrouville) et les Beauvaisiens Stéphane Poulat, Tim Don et Frédéric Belaubre. Très vite, ces derniers reprenaient les choses en main.

Après la première des deux boucles, Tim Don et Kris Gemmel possédaient 5'' d'avance sur Alistair Brownlee, Will Clarke (Lagardère) et Tony Moulai (Poissy). Un petit écart ensuite avant de retrouver Frédéric Belaubre puis David Hauss (Lagardère) et Vincent Luis (Ste Geneviève).

A sept cent mètres de la ligne, Brownlee portait une franche accélération qui lui permettait d'abord de doubler Tim Don qui venait de se faire lâcher par Kris Gemmell puis de revenir à hauteur du leader. Retrouvant des forces insoupçonnées, le Néo-Zélandais de Beauvais a dominé le jeune Britannique dans la longue dernière ligne droite. Juste derrière, Tim Don a contenu in-extremis le retour de Will Clarke.

Grâce à la 6e place de Frédéric Belaubre juste derrière un autre sélectionné olympique, Tony Moulai, Beauvais a vite su que la victoire était dans la poche. Sont venus rejoindre cette équipe sur le podium Sartrouville et le Lagardère Paris Racing. A noter pour cette dernière équipe, la 16e place de Laurent Vidal, autre tricolore qui ira aux JO;

beauvais_selection.jpg

Au général, Beauvais a pris une option sur le titre en se dotant d'une avance de six points sur le Racing et 10 sur Poissy. Seulement 10e à l'étape, Mulhouse, ancien leader ex-aequo, rétrograde à la 4e place.

beauvais_autographe.jpg

En bas de classement, Ste Geneviève, porté par un remarquable Vincent Luis (10e), laisse la lanterne rouge à Vesoul grâce à sa 9e place à l'étape. Les franciliens ne sont plus qu'à un point du Tri Sud 18.

Classements

Individuel

  • 1 Kris Gemmell (Beauvais) 55'10
  • 2 Alistair Brownlee (Sartrouville) 55'11
  • 3 Tim Don (Beauvais) 55'14
  • 4 Will Clarke (Lagardère Paris Racing) 55'15
  • 5 Tony Moulai (Poissy) 55'28
  • 6 Frédéric Belaubre (Beauvais) 55'34
  • 7 Grégory Rouault (Poissy) 55'40
  • 8 Ivan Vassiliev (Sables Vendée) 55'42
  • 9 David Hauss (Lagardère) 55'42
  • 10 Vincent Luis (Ste Geneviève) 55'47

Equipes

Etape

  • 1 Beauvais 10
  • 2 Sartrouville 26
  • 3 Lagardère Paris racing 28
  • 4 Poissy 32
  • 5 Parthenay 81
  • 6 Metz 84
  • 7 Sables 88
  • 8 Autun 92
  • 9 Ste Geneviève 92
  • 10 Mulhouse 95

Classement général après 3 étapes

  • 1 Beauvais 54
  • 2 Lagardère Paris Racing 48
  • 3 Poissy 44
  • 4 Mulhouse 42
  • 5 Sartrouville 40
  • 6 Saint-Raphaël 34
  • 7 Sables vendée 32
  • 8 Metz 24
  • 9 Rouen 24
  • 10 Parthenay 23
  • 11 Vendôme 23
  • 12 Autun 22
  • 13 Montluçon 20
  • 14 Tri Sud 18 17
  • 15 Ste Geneviève 16
  • 16 Vesoul 10