2EME ETAPE DU GRAND PRIX DE TRIATHLON A DUNKERQUE

Photo : Christophe Guiard

De notre envoyé spécial : Le Grand Prix de triathlon va entamer sa 2e moitié de compétition cet après midi à Beauvais. Poissy chez les femmes, Beauvais et Mulhouse chez les hommes tenteront de conserver leurs fauteuils de leader. La présence de nombreux ténors, dont les sélectionnés olympiques français, laisse augurer des compétitions passionnantes.

Après deux étapes, la situation est beaucoup plus serrée chez les hommes que chez les femmes. Cinq équipes masculines (Mulhouse, Beauvais, Racing, Poissy et Saint-Raphaël), qui se tiennent en six points, peuvent en effet encore croire au podium final contre trois chez les femmes (Poissy, Beauvais et Brive).

Cette 3e étape est donc très importante pour tous ces clubs qui ont attendu le dernier moment pour communiquer leurs équipes. Elles ne seront finalement dévoilées qu’après le briefing prévu en fin de matinée.

Chez les femmes, une certitude pour le leader Poissy. Il sera privé de la sélectionnée olympique Jessica Harrison. Ses autres piliers (Erin Densham, Carol Bridge et Jodie Swallow) devraient en revanche être de la partie. Si Beauvais confirme sa première liste de partantes qui comprenait Holie Avil et Andrea Hewitt, les Pisciacaises ont du mouron à se faire pour la victoire d’étape.

Si elles l’emportaient, les Picardes en profiteraient pour se rapprocher de Brive qui les distance de 4 points actuellement. Attention toutefois aux Corréziennes qui devraient une nouvelle fois afficher complet. Cesson, Parthenay (sans ses étrangères) et Châteauroux (sans Di Marco et Lisk) auront bien du mal à se rapprocher du podium.

En bas de classement, Nantes et Dieppe se doivent de réagir sinon la descente leur sera promise.

Chez les hommes, c’est la bouteille à l’encre. Grâce à sa victoire à Paris, Mulhouse a rejoint Beauvais en tête au général. Seulement 6e dans la capitale, le Lagardère Paris Racing a lui rétrogradé à la 3e place mais à seulement quatre points des leaders.

A priori, parmi ce trio, c’est la formation alsacienne qui présentera l’équipe la plus faible. Une nouvelle fois privée du champion du monde Javier Gomez, elle aura du mal à rivaliser avec le Racing qui récupère Clarke et Vidal et Beauvais qui alignera Belaubre et Don. Poissy sans Henning et Saint-Raphaël sans Marceau auront eux aussi bien du mal à contrer ces deux équipes.

En queue de classement, six clubs (Tri Sud 18, Metz, Autun, Parthenay, Vesoul et Sainte-Geneviève), pas encore assurés de leur maintien, joueront une carte importante cet après-midi.

Programme

- départ femmes : 14h30

- départ hommes : 16h30



Les formats de course seront un sprint (750 m natation, 20 km à vélo, 5 km à pied).

Classement général après deux étapes

Femmes

  • 1 Poissy 34 pts
  • 2 Brive 32
  • 3 Beauvais 28
  • 4 Cesson 22
  • 5 Parthenay 22
  • 6 Châteauroux 19
  • 7 Poitiers 16
  • 7 Saint-Etienne 16
  • 9 Saint-Avertin 15
  • 10 Montpellier 11
  • 11 Issy-les-Moulineaux 10
  • 11 Sainte-Geneviève 10
  • 13 Nantes 8
  • 14 Piranhas 7

Hommes

  • 1 Beauvais 34 pts
  • 1 Mulhouse 34
  • 3 Lagardère Paris Racing 32
  • 4 Poissy 30
  • 5 Saint-Raphaël 28
  • 6 Sartrouville 22
  • 7 Sables Vendée 21
  • 8 Vendôme 18
  • 9 Rouen 17
  • 9 Montluçon 17
  • 11 Tri Sud 18 13
  • 12 Metz 12
  • 13 Autun 12
  • 14 Parthenay 10
  • 15 Vesoul 8
  • 16 Sainte-Geneviève 7