entrainement_hydratation_2.jpg

Pendant l'été, vous êtes amené à disputer des courses par forte chaleur. L'hydratation est primordiale. Elle varie selon le type d'épreuve. Notre diététicien vous indique la stratégie à adopter selon le format.

Au cours de la contraction musculaire, environ 75% de l’énergie chimique est transformée en chaleur, le reste en travail mécanique. Pour maintenir l’équilibre thermique (37 - 38°c), l’organisme doit donc impérativement évacuer cette chaleur produite par les muscles actifs. La sudation est un des mécanismes permettant l’évacuation de la chaleur. Pour qu'elle soit efficace, il est nécessaire que l’organisme soit correctement hydraté avant et pendant l’effort. En parallèle, l’apport hydrique pendant l’entraînement ou la compétition permet d’approvisionner votre corps en énergie par le biais d’une boisson énergétique, ce qui contribue a retarder l’apparition de la fatigue.

La problématique du triathlon
Du fait de l’enchaînement des trois disciplines, vous êtes confronté à une problématique particulière en ce qui concerne l’hydratation, et plus largement la nutrition.

LISEZ LA SUITE DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO DE JUILLET DE TRIATHLETE EN VENTE EN KIOSQUE À PARTIR DU 5 JUILLET