GP_HOMMES_VELO.jpg

Photos : Thierry Deketelaere
De notre envoyé spécial. Le triathlon de Paris s'est terminé en beauté avec un palpitant Grand Prix masculin. Après un final à suspense, Mulhouse s'est imposé devant Saint-Raphaël et Beauvais. En individuel le tiercé gagnant est composé de Filip Ospaly (Sartrouville), Aurélien Raphaël (Sainte-Geneviève) et Yohann Vincent (Mulhouse).

GP_HOMMES_ARRIVEE.jpg

La natation, longue de 750 m et effectuée sans combinaison, n'a pas provoqué de grande sélection. Le premier à être sorti des eaux de la Seine est le Russe Ivan Vassiliev. Juste derrière lui, on retrouvait Gareth Halverson (Tri Sud 18)et Nils Fromholtz (Autun).
Après quelques kilomètres de vélo,un groupe d'une quarantaine d'unités s'est constitué.De ce peloton, s'est extrait peu après le Beauvaisien Stephan Bignet, rejoint le tour suivant par Fraser Cartmell (Parthenay).
Après avoir compté quinze secondes d'avances, le duo a été repris à la fin du 3e tour. Pendant ce temps-là, Charly Loisel avait ramené un autre peloton sur le groupe de chasse. La fin de parcours fut marqué par une chute qui retarda quelques concurrents comme Vincent Luis (Sainte-Geneviève, Nicolas Becker (Montluçon) et Aurélien Lescure (Parthenay). Cette mésaventure coûta une trentaine de seconde à ces infortunés. En tête, on le ne avait pas attendus.
Un peu plus de quarante concurrents ont rejoint groupés l'aire de transition, provoquant une sacré efferverscence.
Le plus rapide à s'élancer fut l'Allemand d'Autun Nils Fomholtz suivi de près par Aurélien Raphaël et le Suisse de Saint-Raphaël Charles Rusterholhz.Mais très vite ces garçons ont été doublés par une fusée verte nommée Filip Ospaly. Le Tchèque de Sartrouville prit le commandement pour ne plus le quitter. Derrière lui, la bataille fut intense pour la 2e place. Au prix d'un bel effort, Aurélien Raphaël la subtilisa à Yohann Vincent sur le fil. Ce dernier se consola très vite avec la victoire de son équipe. Grâce à Toumy Degham (12e)et Francesc Godoy (13e), la formation alsacienne a devancé de deux points Saint-Raphaël qui a placé deux hommes dans le Top 10 (Rusterholz 4e et Marceau 7e).

GP_HOMMES_SHAW.jpg

Trois équipes ont terminé dans un mouchoir de poche pour la troisième place. Deux point seulement les séparent. C'est finalement Beauvais qui a eu le dernier mot devant Poissy et Montluçon.
Regroupement également au général. Mulhouse et Beauvais sont désormais premiers ex-aequo avec deux points d'avance sur le Lagardère Paris Racinq qui a limité la casse aujourd'hui en prenant la 6e place avec une équipe réserve.
Prochain Grand Prix : Beauvais le 6 juillet.

Scratch

  • 1 Filip Ospaly (Sartrouville)52'08
  • 2 Aurélien Raphaël (Ste Geneviève)52'10
  • 3 Yohann Vincent (Mulhouse)52'11
  • 4 Charles Rusterholz (Saint-Raphaël)52'14
  • 5 Jonathan Brownlee (Metz)52'16
  • 6 Clark Ellice (Montluçon)52'18
  • 7 Olivier Marceau (Saint-Raphaël)52'20
  • 8 Grégory Rouault (Poissy)52'23
  • 9 Ivan Vassiliev (Sables Vendée)52'28
  • 10 Stéphane Poulat (Beauvais)52'30

Equipes étape

  • 1 Mulhouse 28
  • 2 Saint-Raphaël 30
  • 3 Beauvais 54
  • 4 Poissy 56
  • 5 Montluçon 56
  • 6 Lagardère paris Racing 56
  • 7 Rouen 69
  • 8 Sartrouville 70
  • 9 Autun 70
  • 10 Sables Vendée 77
  • 11 Vendôme 91
  • 12 Tri Sud 18 96
  • 13 Sainte Geneviève 101
  • 14 Metz 106
  • 15 Vesoul 149
  • Parthenay non classé

Equipes

  • 1 Beauvais 34
  • 1 Mulhouse 34
  • 3 Lagardère Paris Racing 32
  • 4 Poissy 30
  • 5 Saint-Raphaël 28
  • 6 Sartrouville 28
  • 7 Sables Vendée 22
  • 8 Vendôme 18
  • 9 Rouen 17
  • 9 Montluçon 17
  • 11 Tri Sud 18 13
  • 12 Metz 12
  • 12 Autun 12
  • 14 Parthenay 10
  • 15 Vesoul 8
  • 16 Sainte-Geneviève 7