nice_fille_victoire.jpg

photos : Christophe Guiard
de notre envoyé spécial. Une Italienne peut en cacher une autre. Après Edith Niederfringer en 2006, une Transalpine s’est de nouveau imposé aujourd’hui sur la Promenade des Anglais. Nice restera pour Martina Dogana un souvenir impérissable.

Elle vient en effet d’y remporter le premier Ironman de sa carrière. Un succès dessiné à partir du vélo et confirmé en course à pied. Sortie de la Méditerranée en 8e position, assez loin de la Suissesse Miriam Moser (Sui), meilleure nageuse en 53’09, elle rattrapait l’Allemande Katja Schumacher qui avançait fort à vélo. Il y avait une autre concurrente à reprendre. Et pas n’importe laquelle.
Il s’agissait en effet de la tenante du titre. Alexandra Louison, après une natation dans ses prévisions (12 en 59’32), volait littéralement à vélo. Mais c’était presque trop beau. A quelques 15 km de la zone de transition, la Française était victime d’une crevaison à l’arrière. Plutôt que de perdre du temps à réparer, elle décidait de rejoindre Nice avec un pneu à plat. Elle concédait dans l’histoire énormément de temps. Elle était même reprise par Françoise Wellekens (Bel) et Schumacher.

Le moral dans les chaussettes, la sociétaire de Cesson avait un peu de mal à rentrer dans le vif du sujet sur marathon. Ce n’était pas le cas de Martina Dogana à qui la première place donnait des ailes. Malgré la forte chaleur, l’Italienne avalait les kilomètres de sa foulée aérienne. C’est avec une énorme avance qu’elle franchissait la ligne d’arrivée : 25’30 sur Schumacher (All) et 28’17 sur Louison.

nice_shumarer.jpg

Top 5

  • 1. Dogana (Ita) en 9h35’29
  • 2 Katja Schumacher (All) 10:00:59
  • 3 Alexandra Louison (Fra) 10:03:46
  • 4 Ulrike Schwalbe (All) 10:16:17
  • 5 Michaela Schenk (All) at 10:23

nice_arrivee_louison.jpg