IM070603_1090_C.jpg

photos : Thierry Deketelaere de notre envoyé spécial
Après un samedi entièrement dédié à la jeunesse, le triathlon de Paris se poursuivra ce dimanche avec trois épreuves au programme. Près de 1 300 concurrents sont attendus à l'hippodrome de Longchamp. L'après-midi sera consacré à la 2e manche du Grand Prix.

IM070603_2088_C.jpg

La journée démarrera à 8h30 par une course découverte qui a attiré un peu plus de 100 concurrents.

Le peloton sera beaucoup plus imposant à 9h30 pour l’open courte distance. Avec 1 200 participants, les organisateurs ont fait le plein. Beaucoup de ténors ayant opté pour le grand Prix de l’après midi, peu de tête d’affiches seront présents sur cette course. Seul a priori, Charly Loisel doublera les deux courses. Le sociétaire de Poissy n’aura pas la partie gagnée d’avance face à des garçons comme Sébastien Becker (Tri Sud), Nicolas Tharreau (Sables Vendée) et Franky Vieville (Autun).

Après la pause déjeuner, ce sera au tour des concurrents du Grand Prix de Triathlon d’entrer en scène. D’abord les femmes à 14h10, puis les hommes à 15h20.

A 24h de la compétition, beaucoup d’incertitudes subsistent quant à la compétition des équipes.



Chez les femmes, Poissy avait largement dominé la 1e étape à Dunkerque. La lutte avait été plus serrée pour les accessits d’honneur. Trois points seulement séparaient le 2e Beauvais du 5e Cesson. Brive et Parthenay étaient intercalés entre ces deux formations. Parmi ces cinq formations, seul Brive devrait présenter son équipe type. Poissy devra se passer d’Erin Densham et de Jessica Harrison, Beauvais d’Andrea Hewitt, Parthenay de Nicky Samuels et Cesson de Maria Czesnik.
Les têtes d’affiche individuelles seront Ricarda Lisk (Châteauroux), Jodie Swallow (Poissy), Emmie Charayron (Brive) et Delphine Pelletier (Beauvais).

Chez les hommes, le Lagardère Paris Racing, aura bien du mal a rééditer son succès de Dunkerque. La formation Francilienne sera en effet privée de quasiment toute son équipe type (Kahlefeldt, Petzold, Clarke, Vidal, Hayes). Son objectif sera de limiter la casse. Beauvais, Poissy et Mulhouse, ses suivants au classement, auront aussi quelques absents de marque : Belaubre et Don pour les Picards, Henning, Moulai et Sexton pour les Franciliens, Gomez pour les Alsaciens. Sartouville, seulement 6e lors de l’ouverture aura lui aussi quelques défections de marque : Fleureton, Brownlee et Frodeno.
En raison de toutes ces absences, les têtes d’affiche seront Stéphane Poulat, Samuel Pierreclaud et Sylvain Sudrie (Beauvais), les deux champions du monde junior Vincent Luis et Aurélien Raphaël (Ste Geneviève) et le champion de France 2008 Yohann Vincent (Mulhouse).

Classement 1e manche du Prix

Femmes

  • 1 Poissy
  • 2 Beauvais
  • 3 Brive
  • 4 Parthenay
  • 5 Cesson
  • 6 Saint-Etienne
  • 7 Poitiers
  • 8 Ste Geneviève
  • 9 Montpellier
  • 10 St Avertin
  • 11 Châteauroux
  • 12 Dieppe
  • 13 Nantes
  • 14 Issy


Hommes

  • 1 Lagardère Paris Racing
  • 2 Beauvais
  • 3 Poissy
  • 4 Mulhouse
  • 5 Sables d’Olonne
  • 6 Sartrouville
  • 7 Vendôme
  • 8 Saint-Raphaël
  • 9 Parthenay
  • 10 Metz
  • 11 Tri Sud 18
  • 12 Rouen
  • 13 Vesoul
  • 14 Montluçon
  • 15 Autun
  • 16 Ste Geneviève