obernai_favre.jpg

photo : Christophe Guiard
de notre envoyé spécial. Le triathlon d'Obernai fêtait ce dimanche son dixième anniversaire. L'attraction de la journée était la présence de l'Australien Chris McCormack en préparation pour Francfort et Roth. Fatigué, Macca n'a pas été à la hauteur de sa réputation. Défaillant dans le Mont Sainte Odile, il a laissé Nathan Shaw et Damien Favre Félix s'expliquer pour la victoire. Le dernier mot est revenu au second nommé après une lutte au couteau.

obernai_maca.jpg

A Obernai, la tradition de faire partir les femmes bien avant les hommes a été une nouvelle fois respectée. Cette année, elles se sont élancées quarante minutes minutes avant les les messieurs. Comme l'an passé, la natation a été dominée de la tête et des épaules par l'Allemande Renate Foerstner. La sociétaire de Wingersheim s'est extraite du plan d'eau de Benfeld avec une avance confortable d'une minute sur un duo composé de sa compatriote et coéquipière Mickaela Schneck et de la Stéphanoise Céline Feder. La Néerlandaise Sione Jongstra était déjà reléguée à 1'45.

Du côté masculin également, un concurrent a fait la natation en tête de bout en bout. Il s'agit du Britannique Nathan Shaw (Saint Raphaël) qui a rejoint son emplacement avec 15'' d'avance sur l'Australien Jonathan Grady (Tri Sud 18), 18 sur Nicolas Becker (Montluçon), 32 sur l'Australien Joseph Lampe et 47 sur Chris McCormack. Parmi les autres favoris, le tenant du Cyril Viennot (Vesoul) et son coéquipier Damien Favre-Félix étaient respectivement relégués à 1'04 et 3'22.

obernai_shaw.jpg

Tandis que Foerstner a poursuivi son cavalier seul chez les féminines, on a assisté un léger bouleversement chez les hommes. Deux concurrents ont abordé en tête botte à botte les pentes du Mont Sainte Odile situé à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée : Nathan Shaw et Chris McCormack. Le duo était suivi à 33'' par Damien Favre-Félix et à 1'20 par Oesterlé, Becker et Grady.

Dès les premières rampes, Macca a donné des signes de lassitude, ne pouvant suivre le rythme imposé par le Britannique de Saint-Raphaël. Les choses ne se sont pas améliorées au fil des kilomètres. Défaillant, l'Aussie a vu une dizaine de concurrents lui passer devant le nez. En haut du col, il a préféré jeter l'éponge. Nathan Shaw n'était pas plus tranquille pour autant car continuant son one man show, Favre Félix était revenu à 13'' à la fin de l'ascension.

Grâce à une descente à tombeau ouvert, ce dernier a pris le commandement à son rival des les premiers lacets et l'a lâché irrémédiablement. C'est avec une avance de 2'30 qu'il s'est élancé sur le parcours pédestre. Ce n'était pas de trop car à mi-course Shaw était déjà revenu à 50''. Serrant les dents, Dff est parvenu malgré à tout à en conserver dix-sept sur la ligne. La lutte pour le podium a été également très serrée : elle a opposé l'Allemand Horst Reichel au Messin Cédric Oesterlé. Le finish du concurrent germanique a finalement été décisif.

L'épreuve était également support du championnat d'Alsace. Excellent 12e au scratch, le Strasbourgeois Xavier Tupet a conservé son titre.

obernai_tuppet.jpg

L'Allemagne a été encore plus en verve chez les femmes avec un magnifique doublé. En tête durant les trois quarts du parcours vélo, Renate Foerstner s'est fait rejoindre tout à la fin par Mickaela Schneck avant de subir sa loi à pied.

Avec un peu plus de mille concurrents sur l'ensemble des épreuves, le triathlon d'Obernai a battu son record de participation.

Classements
Hommes

  • 1 Damien Favre-Félix (Vesoul) 2h05'38
  • 2 Nathan Shaw (Saint-Raphaël) 2h05'55
  • 3 Horst Reichel (Betschdorf) 2h06'24
  • 4 Cédric Oesterle (Metz) 2h06'58
  • 5 Nicolas Becker (Montluçon) 2h07'24
  • 6 Cyril Viennot (Vesoul) 2h09'27
  • 7 Asa Shaw (Saint-Raphaël) 2h10'05
  • 8 Jonathan Grady (Tri Sud 18) 2h10'16
  • 9 Tobias Gartner (Allemagne) 2h10'40
  • 10 Daniel Wiesner (Betschdorf) 2h11'13
  • 11 Maurice Clavel (Allemagne) 2h11'18
  • 12 Xavier Tupet (Strasbourg) 2h12'13

Femmes

  • 1 Mickaela Schneck (Wingersheim) 2h27'37
  • 2 Renate Forstner (Wingersheim) 2h29'08
  • 3 Sione Jongstra (Charleville) 2h30'26
  • 4 Alexandra Tondeur (Guebwiller) 2h30'56
  • 5 Céline Feder (Saint-Etienne) 2h31'41