zeebroeck.jpg

photo d'archives : Thierry Deketelaere

En terminant 31e du Mondial de Vancouver, Axel Zeebroeck a assuré sa sélection pour les JO de Pékin. Il sera le premier triathlète belge masculin à participer à une épreuve olympique.

Après avoir déjà satisfait aux critères fixés par le comité Olympique et interfédéral belge (COIB), en terminant 8e de l’Euro de Lisbonne, Axel Zeebroek se devait de rester dans le Top 50 du ranking olympique. C'est chose faite. Le Wallon est soulagé. Il avait peur de connaître la même mésaventure qu'en 2004, où sa sélection lui avait échappé à la dernière minute.

Avant lui, seules deux triathlètes féminines avaient porté les couleurs belges lors de JO. Il s'agit de Mieke Suys (abandon en 2000, 22e en 2004) et de Katleen Smet (16e en 2000, 4e en 2004).

Son compatriote Peter Croes espère toujours être du voyage chinois malgré son absence au Mondial (ndlr : une fracture de stress à la cheville l'a empêché de défendre sa dernière chance). Le Flamand a déposé un dossier au COIB afin de voir son cas analysé par les plus hautes instances sportives belges. Il a collecté assez de points sur les deux dernières saisons pour se classer parmi le quota des athlètes pouvant être retenus par l'ITU. Il n'a en revanche fait que la moitié du chemin aux yeux du COIB en se classant une seule fois parmi le Top 8 d'une épreuve de Coupe du Monde (5ème à New Plymouth). Affaire à suivre.