vancouvert_gomez.jpg

photos : ITU
Un an après avoir été battu au finish par l’Allemand Daniel Unger, Javier Gomez a pris sa revanche. L’Espagnol a décroché cette nuit à Vancouver son premier titre de champion du monde. Un titre qui s’ajoute à son rang de n°1 mondial et cette année à ses trois victoires en Coupe du Monde.

vancouvert_groupe.jpg

Pour l’athlète ibère, le scénario a été de rêve. Après une natation dominée par le Canadien Simon Whitfield, le vélo était complètement cadenassé. Une cinquantaine de concurrents, dont tous les Français (Belaubre, Fleureton, Moulai, Poulat et Vidal), effectuaient comme un seul homme les 40 km. Tout allait donc se jouer à pied.

A ce petit jeu, Javier Gomez n’a quasiment pas d’égal. L’Espagnol donnait le tempo en compagnie de Whitfield et Docherty (Nzl). Dès le deuxième tour, il plaçait une première accélération pour mettre ses adversaires à une quinzaine de secondes. L’affaire était entendue. Contrairement à Hambourg la saison passée, aucun athlète n’était en mesure de le rejoindre. Après 1h49’48 d’efforts dans des conditions pénibles, Gomez s’emparait du titre mondial devant Docherty et Reto Hug (Sui).

Côté français, Tony Moulai réussissait à se hisser dans le Top 10 (8e). Comme l’an dernier en Allemagne, il est le meilleur tricolore au Mondial. Il a définitivement assuré son dossard olympique. Les autres tricolores arrivaient quelque temps plus tard : Laurent Vidal 16e, Frédéric Belaubre 21e, Cédric Fleureton 32e et Stéphane Poulat 47e. La sélection française pour les Jeux Olympiques devrait être dévoilée en milieu de semaine.

vancouvert_illustration.jpg

Top 10

  1. Javier Gomez (ESP) 1:49:48
  2. Bevan Docherty (NZL) 1:50:12
  3. Reto Hug (SUI) 1:50:17
  4. Hendrik de Villiers (RSA) 1:50:18
  5. Matthew Reed (USA) 1:50:28
  6. Simon Whitfield (CAN) 1:50:28
  7. Igor Sysoev (RUS) 1:50:28
  8. Tony Moulai (FRA) 1:50:31
  9. Paul Tichelaar (CAN) 1:50:32
  10. Ivan Vasiliev (RUS) 1:50:34
  • 16 Laurent Vidal 1 :50 :59
  • 21 Frédéric Belaubre 1 :51 :32
  • 32 Cédric Fleureton 1 :59 :39
  • 47 Stéphane Poulat 1 :54 :26