1 600 athlètes représentant 35 nations ont participé au 70.3 de Suisse qui s'est disputé à Rapperswil le 1er juin. Avec une victoire (Ronnie Shildknecht chez les hommes) et une deuxième place (Nicola Spirig chez les femmes), la Suisse a brillé sur ses terres.

Le concurrent helvète a attendu le dernier tour pédestre pour prendre le commandement de la course et filer vers la victoire. Les accessits d'honneur reviennent à deux Allemands, Konstantin Bachor et Sebastian Kienle. À noter que la 4e place a été obtenue par un Suisse bien connu en France, Mike Aigroz.

Chez les femmes, le cœur du public battait pour Nicola Spirig qui venait de terminer 4e de l'Euro de Lisbonne. La Suissesse comptait bien conserver son titre. Elle a longtemps cru qu'elle allait le faire. En tête après le vélo, elle n'a dédé qu'au début de la course à pied face à Julie Dibens. 4e à Clearwater l'an passé, la Britannique a profité de sa plus grande expérience sur la distance. Le bronze est revenu à la touche-à tout hongroise Erika Csomor, récente gagnante de l'Ironamn d'Arizona.

Classements

Hommes

  • 1 Ronnie Shildknecht (Sui) 3H51'45
  • 2 Konstantin Bachor (Ger) 3h54'33
  • 3 Sebastian Kienle (Ger) 3h55'41
  • 4 Mike Aigroz (Sui) 3h59'18
  • 5 Mathias Hecht (Sui) 3h59

Femmes

  • 1 Julie DIbens (Gbr) 4h12'57
  • 2 Nicola Spirig (Sui) 4h14'55
  • 3 Erika Csomor (Hon) 4h26'57
  • 4 Monika Lehmann (Suià 4h29'01
  • 5 Eva Nyström (Sue) 4h30'30