LD_ARRIVEE_ROBIN.jpg

photos : Thierry Deketelaere
D'un de nos envoyés spéciaux. Une Niçoise peut en cacher une autre. Il y a deux ans, Johanna Daumais avait remporté à Gérardmer son premier titre national. Aujourd'hui à Belfort, c'est au tour de Christel Robin d'être sacrée. Et comme l'ancienne médaillée de bronze mondial lors de son sacre, elle n'a débuté le triathlon que depuis deux saisons.

Pour l'Azuréenne, la donne était simple. Concéder le moins de temps possible à Delphine Pelletier en natation pour ensuite embrayer à vélo, son point fort, et débuter la course à pied avec si possible un peu d'avance. Le scénario s'est déroulé au-delà de ses espérances.

A la sortie du lac de Malsaucy, Christel Robin n'avait que 3'30 de retard sur la Beauvaisienne. Rapidement, vers le 30e km (sur 80), elle prenait les commandes à vélo. Pour ne plus les lâcher. Il est vrai que Delphine Pelletier n'avait visiblement pas récupéré du championnat de France CD qu'elle a remporté la veille. Selon son propre aveu, elle ne souffrait pas musculairement mais n'avait pas de jus.

Cela n'enlève rien cependant à la performance de Christel Robin qui effectuait un sacré numéro à vélo. Au point d'entrer dans le parc de transition avec un beau pécule de minutes sur la Picarde (10'30). Autant dire que la messe était dite. La Niçoise se calait sur un bon rythme pour se mettre à l'abri de Delphine Pelletier qui serrait les dents. Après 4h10 d'efforts, elle s'emparait de son premier titre. A 20 ans. Cela promet.

LD_VELO_PELLETIER.jpg

Podium

  1. Christel Robin (Nice) 4:10:38
  2. Delphine Pelletier (Beauvais) 4:22:40
  3. Caroline Perrin (Saint-Etienne) 4:25:37

LD_VELO_ROBIN.jpg