madrid_fermandes.jpg

photo : ITU
Cela ne pouvait pas mieux tomber. Vanessa Fernandes a battu aujourd’hui à Madrid le record du nombre de victoires en Coupe du Monde à l’occasion de la 200e épreuve du circuit international. Avec vingt succès au compteur, elle devance désormais Emma Carney d’une unité.

Cette victoire constitue sa sixième d’affilée dans la capitale espagnole. Après un festival des Britanniques au cours de la natation (Helen Tucker, Jodie Swallow et Kerry Lang sortaient les premières), un groupe de six se formait juste après la transition. Fernandes était accompagnée des Anglaises Holie Avil et Tucker, des Suissesses Lang et Ryf et de la Luxembourgeoise Elizabeth May. A la fin du premier tour, elles n’étaient plus que quatre en tête : Lang ne pouvait pas suivre le rythme tandis que May était victime d’une crevaison.

Malgré tout, les leaders s’entendaient à merveille pour s’octroyer une confortable avance de 1’18 au troisième tour sur un groupe de chasse où figuraient notamment Andrea Hewitt (Nzl), Erin Densham (Aus), Ricarda Lisk, et Julie Ertel. Les Allemandes Joelle Franzmann et Christiane Pilz y évoluaient aussi mais elles n’étaient préoccupées que par leur duel, la première des deux étant assurée d’un dossard aux Jeux.

Au moment d’entrer dans la zone de transition, les quatre de devant jouissaient d’un pécule de 2’35. C’était largement suffisant pour Fernandes qui, comme à son habitude, sortait la première du parc. La messe était dite. Elle s’imposait sans coup férir. Derrière, la bataille faisait rage. Helen Tucker (Gbr) s’échappait dans le troisième tour pour prendre la deuxième place et s’assurer quasiment son billet pour Pékin. Daniela Ryf prenait la 3e place, juste devant Hollie Avil qui, bien que junior, a effectué un grand pas vers sa première participation aux Jeux. Chez les Allemandes, l’incroyable mano a mano tournait en la faveur de Pilz (7e) qui validait ainsi son billet pour Pékin.

Carole Péon aussi a définitivement assuré sa place aux Jeux. Pour sa deuxième course de l’année, la Française a réussi une excellente performance. Elle se hisse en effet en 8e position. Que dire de Marion Lorblanchet. La championne de France a réussi une excellente opération dans la perspective de la qualification. Sa 14e place (en 2h09’48), devant les Britanniques avec qui elle est à la lutte pour le troisième dossard (Jodie Swallow 18e, abandon de Liz Blatchford), devrait lui permettre de reprendre de l’avance. Quant à Jessica Harrison, elle a abandonné.

Top 10

  1. Vanessa Fernandes (POR) 2:04:46
  2. Helen Tucker (GBR) 2:05:49
  3. Daniela Ryf (SUI) 2:06:10
  4. Hollie Avil (GBR) 2:06:19
  5. Lisa Norden (SWE) 2:07:35
  6. Elizabeth May (LUX) 2:08:00
  7. Christiane Pilz (GER) 2:08:05
  8. Carole Peon (FRA) 2:08:19
  9. Eva Dollinger (AUT) 2:08:19
  10. Emma Davis (IRL) 2:08:45