niderbronn_chabaud.jpg

photos : Christophe Guiard
de notre envoyé spécial. Quelle démonstration ! François Chabaud a réalisé un grand numéro aujourd’hui à Niederbronn-les-Bains à l’occasion de la première édition du Challenge France. Le sociétaire de Triathl’Aix a relégué la concurrence à plus de six minutes. Celui qui le précède n’est pourtant pas n’importe qui.

Il s’agit en effet de Rutger Beke, l’un des meilleurs spécialistes mondiaux sur Ironman. Mais personne aujourd’hui ne pouvait rivaliser avec le Provençal. Sorti de l’eau dans le paquet de tête emmené par Sébastien Berlier, il prenait vite les commandes à vélo pour ne plus les lâcher. Le pensionnaire des Sables Vendée, qui testait pour la première fois un vélo qu’il a récupéré voilà une semaine, souffrait de contractures vers le 30e km. Cela en était fini de ses chances. Pour ne pas hypothéquer le championnat de France la semaine prochaine à Belfort, le médaillé de bronze mondial préférait abandonner à l’entame de la course à pied.

François Chabaud, lui, ne souffrait pas d’aucun problème physique. Bien au contraire. Il pétait le feu. Il avait imaginé une tactique : bien nager, effectuer la partie vélo en tête et prendre suffisamment d’avance pour ne pas se mettre dans le rouge à pied. Son scénario idéal devenait réalité. Au moment d’attaquer le semi-marathon, il possédait plus de 4’ d’avance sur un duo composé de Rutger Beke et Maik Twelsiek (All). Sur un parcours particulièrement difficile, l’homme de Triathl’Aix trouvait même le moyen de reprendre du temps.

Il s’imposait avec une confortable avance sur Rutger Beke. Ce dernier se disait satisfait de sa performance et rassuré après son échec à Hawaii et son abandon récemment à l’Ironman d’Arizona. Un autre athlète pouvait crier sa joie. Patrick Bringer (Montluçon) prenait en effet une magnifique 3e place.

Chez les femmes, l’épreuve n’a pas donné lieu à un long cavalier seul à la manière de François Chabaud. En l’absence d’Alexandra Louison, retenue à l’Euro de duathlon (2e), Belinda Granger apparaissait plus que jamais comme la grande favorite. Mais l’Australienne a dû s’employer pour vaincre. Sortie de l’eau derrière Nina Eggert, elle revenait en tête après le premier tiers des 90 km.

La gagnante de l’Ironman de Chine posait le vélo peu de temps avant la Tchèque Lucie Zelenkova. Cette dernière sortait alors une superbe course à pied. Elle revenait à cinq reprises sur l’Australienne, sans toutefois la passer. Quant à Nina Eggert, elle n’était pas loin non plus, évoluant à moins d’1’. Granger et Zelenkova étaient épaule contre épaule à 1 km du but. Malgré des crampes, l’athlète des Antipodes trouvait les ressources pour s’imposer d’un cheveu. Les deux femmes, épuisées, s’écroulaient sitôt l’arrivée franchie.

Cette scène constitue l’image forte de cette première édition du Challenge France parfaitement organisée. L’essai a été transformé. Nul doute que l’épreuve est promise à un bel avenir.

niederbronn_granger.jpg

Le classement
Hommes

  1. François Chabaud (Fra) 3 :51 :47
  2. Rutger Beke (Bel) 3 :58 :10
  3. Patrick Bringer (Fra) 4 :00 :10
  4. Maik Twelsiek (All) 4 :00 :28
  5. Luke Dragstra (Aus) 4 :04 :34
  6. Pedro Gomes (Por) 4 :05 :07
  7. Markus Forster (All) 4 :13 :18
  8. Sergio Marques (Por) 3 :13 :35
  9. Marc Pschebizin (All) 4 :13 :17
  10. Dominique Duchene (Fra) 4 :14 :44

Femmes

  1. Belinda Granger (Aus) 4 :35 :05
  2. Lucie Zelenkova (Tch) 4 :35 :10
  3. Nina Eggert (All) 4 :37 :27
  4. Monica Feuersinger (All) 4 :40 :0
  5. Dagmar Matthes (All) 4 :44 :26
  6. Nicole Best (All) 4 :46 :44
  7. Coralie Lemaire (Fra) 4 :50 :05

niederbronn_nat.jpg

niederbronn_velo.jpg

niederbronn_cap.jpg