Depuis son abandon à l'Ironman d'Arizona, Rutger Beke cherchait une nouvelle épreuve pour se qualifier. Avec un impératif : que cette course ne soit pas programmée trop tard dans la saison afin de ne pas endommager sa préparation pour Hawaii.

C'est ce qui a amené le Belge à jeter son dévolu sur Nice. J'aime la région et le parcours vallonné qui devrait me convenir, indique-t-il. Il est vrai qu'en 2002, il avait décroché la médaille de bronze lors du Mondial ITU. Et en 2006, il avait remporté le 70.3 de Monaco. Autant dire que l'arrière-pays niçois lui convient bien. Rutger Beke viendra d'abord pour se qualifier. Evidemment, si l'occasion se présente, j'essaierai de m'imposer. Marcel Zamora (Esp), le double tenant du titre, ainsi que Julien Loy et Xavier Le Floch sont prévenus. Ils auront face à eux le 22 juin l'un des meilleurs spécialistes planétaires de la galaxie Ironman. Cela promet.