TRIATHLON IRONMAN HAWAII 2007 PREVIEW

Rutger Beke
photos d'archives : Thierry Deketelaere
(de notre envoyé spécial) Jusqu’à présent, Nierbronn-les-Bains est une pièce inconnue de l’échiquier du triathlon. Après dimanche, la station thermale alsacienne pourrait se faire un nom. La condition ? Que la première édition de son triathlon international se déroule de la meilleure des manières.

Il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement. Les organisateurs appliquent en effet le modèle de Roth avec qui ils sont associés dans un circuit. Un modèle qui a fait ses preuves. Cela explique aussi le nom de cette nouvelle épreuve (Challenge France), référence au fameux Challenge Quelle de Roth. Bien sûr, il n’y aura pas la même ferveur populaire qu’en Bavière. Mais côté participation, cette édition inaugurale est déjà un succès puisqu’elle a fait le plein avec 1200 athlètes de 18 nations et réuni un beau plateau.

Rutger Beke est à coup sûr l’attraction n°1. Le Belge est devenu au fil du temps un des acteurs majeurs à Hawaii (2e en 2003, 4e en 2005 et 2006). Il reste toutefois sur une mauvaise série. En octobre dernier, il a fini 898e à Kona avant d’abandonner en avril à l’Ironman d’Arizona qu’il avait remporté l’an passé. A Niederbronn, il aura évidemment à cœur de se rassurer même s’il ne s’agit pas de son objectif principal. L’athlète de Louvain doit avant tout décrocher sa qualification pour Hawaii.

En Alsace, il n’aura pas la partie facile face à quelques beaux calibres, à l’image de Marcel Zamaro. Le double tenant du titre de Nice et de Monaco (2006 – 2007) viendra affiner sa forme sur un parcours qui semble taillé à sa mesure. Le tracé vélo ressemble à un véritable toboggan. Le fluet espagnol devrait se régaler d’autant qu’à pied, la route n’est pas non plus très plane.

François Chabaud devrait aussi être performant sur ce type de relief, lui qui s’est déjà imposé à Embrun (2000). Pour le sociétaire de Triathl’Aix, le Challenge France servira de course préparatoire à Roth. Il a montré en mars qu’il détenait déjà la forme lors de l’Ironman d’Afrique du Sud (4e). Comme lui, Sébastien Berlier a intégré Niederbronn dans sa préparation pour Roth. Le médaillé de bronze du dernier Mondial LD sera probablement un concurrent sérieux sur un format (1,9 x 90 x 21) qui convient à un ancien spécialiste du Court comme lui. Côté français, à noter également la présence de Patrick Bringer, une valeur sûre du Longue Distance (2e à Embrun et 3e à Nice en 2007).

Les regards devront aussi se porter sur le Portugais Sergio Marques qui, s’il n’est pas très connu, compte trois podiums en Ironman (2e en Floride 2007, 3e en Arizona en 2006 et au Wisconsin en 2004). L’Allemand Markus Foster devrait aussi jouer un rôle éminent, lui a remporté en 2006 l’Ironman du Wisconsin et fini 7e à Hawaii en 2002. Parmi les outsiders figurent l’Australien Justin Granger (8e en Floride en 2007) et l’Australien Luke Dragstra (9e de l’Ironman Busselton Australia en 2007).

La compétition féminine devrait donner lieu à un beau duel entre Belinda Granger et Alexandra Louison. L’Australienne affiche un palmarès long comme le bras. Victorieuse à Roth en 2005 (3e l’an dernier), elle a terminé plusieurs fois dans le Top 10 à Hawaii (9e en 2007, 8e en 2006, 7e en 2005, 6e en 2004). Elle vient de s’emparer de l’Ironman de Chine. Sera-t-elle remise de cette course disputée voilà un mois dans une chaleur étouffante ?

Alexandra Louison sera vite fixée car l’Australienne, très forte à vélo, voudra sûrement prendre ses distances lors des 90 km à travers le massif des Vosges. Si ce n’est pas le cas, la pensionnaire de Cesson a une belle carte à jouer face à une adversaire assez lente à pied. Rien ne dit en plus que la tenante du titre de Nice perdra beaucoup de terrain à vélo car elle évoluera sur un parcours très favorable à son petit gabarit. A noter également la présence d’Estelle Patou qui semble un ton en dessous de Belinda Granger et d’Alexandra Louison.

Le départ du Challenge France sera donné dimanche à 9h30. Triathlete sera sur place pour vous faire vivre la course sur www.triathlete.fr et dans le magazine.

granger_niederbronn.jpg Belinda Granger