TRIATHLON À VESOUL MANCHE DE D2

Photo d'archives : Christophe Guiard

Comme la D1, la D2 a donné ses trois coups le dimanche 19 mai. C'est le club de Charleville, un habitué de de l'organisation des grandes épreuves, qui recevait pour la 1e étape. Anciens pensionnaires de la D1, Gonfreville chez les hommes et Charleville chez les femmes ont marqué d'entrée les esprits en s'imposant avec une large avance.

Descendu en D2 l'an passé, Gonfreville comptait bien remonter aussitôt. Son effectif, composé notamment d'étrangers de valeurs, en faisait le grand favori de la compétition. Las, à cause de leaders décevant tout au long de l'année, les Normands avaient dû se contenter d'une modeste 6e place au classement final. Bien loin de leurs prétentions initiales.

Avec un effectif quasi inchangé et l'apport du chevronné Rouennais Bruno Freudenreich, Gonfreville a sur le papier, cette année encore, la meilleure formation.

Allaient-ils décevoir à nouveau ? Et bien pour l'instant non. Les hommes de Gérard Hervieu ont régné de main de maître sur la première étape en l'emportant avec un écart de vingt-six points. Ils doivent cette domination à un tir groupé de leurs représentants dans le Top 5 (Harry Wilshire 3e, Bruno Freuendenreich 4e, Peter Fredman 5e). La victoire individuelle leur a donc échappé. Elle est revenue à Aurélien Lebrun qui permet à son équipe Montpellier d'apparaître comme les dauphins de Gonfreville au classement général. Descendus de D1, les Héraultais comptent bien ne faire qu'un court passage en D2. La 3e équipe qui a accompagné ces équipes sur le podium est le Toc Cesson.

Les bonnes notes de la journée sont à mettre à l'actif de Besançon 4e et des Piranhas de Dieppe (6e) en gros progrés par rapport à l'an passé (ils avaient terminé respectivement 9e et 10e du circuit). Ont déçu en revanche Versailles (8e) et Saint-Avertin (11e) qui avaient pourtant raté de peu l'accession l'an passé.

Le podium

  • 1 Gonfreville 12 pts
  • 2 Montpellier 38 pts
  • 3 Cesson 39 pts

Chez les femmes, Charleville semble imbattable cette année. Les Ardennaises, descendues de D1, l'ont prouvé en surclassant la concurrence devant leur public. Elles ont en effet devancé de 21 pts Lomme. Comme chez les hommes, le gagnant par équipes ne l'a pas emporté en individuel. C'est Noyon qui a eu droit cet honneur, grâce à sa nouvelle recrue Cassandre Pelcef qui a devancé les deux Ardennaises Victoria Wilkinson et Onna Tsyganok. Malgré ce succès, Noyon échoue au pied du podium à quelques points seulement de Lomme et de Lyon. La performance de cette dernière formation est d'autant plus méritoire qu'elle était en D3 l'an passé et qu'elle a perdu Emmie Charayron durant l'intersaison.

Le podium

  • 1 Charleville 12 pts
  • 2 Lomme 33 pts
  • 3 Lyon 37 pts

L'ensemble des résultats se trouve dans la rubrique prévue à cet effet.