2EME ETAPE DU GRAND PRIX DE TRIATHLON A DUNKERQUE

photo d'archives : Christophe Guiard
Lors de l'ouverture d'un championnat, la question est toujours la même : le tenant du titre peut-il garder sa couronne ? Le Grand Prix de triathlon masculin ne fait pas exception. Et avec seulement cinq journées au programme, la première est toujours source d'enseignements. Le Lagardère Paris Racing marquera-t-il de son empreinte cette première étape organisée à Dunkerque ?

L'équipe du président Marc Fortier-Beaulieu se présente dans le Nord avec une belle ossature. Aux côtés de Laurent Vidal, en grande forme après avoir réussi sa meilleure performance en Coupe du Monde (5e) il y a quinze jours à Richards Bays, évolueront deux Britanniques talentueux (Will Clarke et Stuart Hayes). Sans oublier David Hauss et le Marocain Mehdi Essadiq en lice pour un billet aux Jeux.

Les Racingmen n'auront toutefois pas la tâche aisée. Beauvais, 3e l'an passé, pourrait représenter sa plus sérieuse menace. Son manager Laurent Chopin a en effet sorti la grosse artillerie. Frédéric Belaubre, qui vient de récolter son troisième titre européen, aura comme coéquipier l'Anglais Tim Don, vainqueur récemment d'une Coupe du Monde, et l'excellent Néo-Zélandais Kris Gemmel (qualifié aux JO). Sans oublier Sylvain Sudrie qui peut être d'un précieux secours en cas de besoin à vélo.

Sartrouville, 2e l'an dernier, dispose d'une moins grande force de frappe. En plus du départ du n°1 mondial Javier Gomez, la formation des Yvelines devra composer à Dunkerque sans Cédric Fleureton. Elle aura comme atouts la mobylette britannique Alistair Brownlee et le solide Allemand Jan Frodeno. Quant à Francky Batelier, il constitue une valeur sûre en Grand Prix.

Poissy, le quatrième larron à pouvoir monter sur le podium de cette première étape, sera emmené par Tony Moulai. Le Français se présentera à Dunkerque avec le plein de confiance après sa remarquable 2e place à l'Euro. Le leader yvelinois pourra compter sur des coéquipiers expérimentés comme Charly Loisel, Sylvain Dodet. Pour Poissy, l'inconnu sur les capacités en Grand Prix de leurs recrues, le Polonais Jaskula et l'Australien Sexton.

Saint-Raphaël, même s'il bénéficiera d'Olivier Marceau qui effectue un début de saison époustouflant caractérisée par sa médaille de bronze européenne, semble un ton légèrement en-dessous des quatre favoris du Grand Prix. L'équipe varoise aura la particularité d'aligner trois frères (Nathan, Karl et Asa Shaw).

Pour le reste, les autres équipes se battront pour se mettre à l'abri des dernières places. L'une des curiosités concernera la performance d'Aurélien Raphaël, le champion du monde junior, qui découvre le Grand Prix en même temps que son club de Sainte-Geneviève.

Triathlete sera à Dunkerque pour vous faire vivre l'ouverture du Grand Prix sur www.triathlete.fr et dans le magazine.

Les équipes engagées

  • Lagardère Paris Racing
  • Sartrouvile
  • Beauvais
  • Poissy
  • Saint-Raphaël
  • Les Sables Vendée
  • Metz
  • Mulhouse
  • Montluçon
  • Vendôme
  • Parthenay
  • Tri Sud 18
  • Rouen
  • Vesoul
  • Autun
  • Sainte-Geneviève