2EME ETAPE DU GRAND PRIX DE TRIATHLON A DUNKERQUE

photo d'archives : Christophe Guiard
Qui, de Poissy ou de Beauvais, remportera cette année le Grand Prix de triathlon chez les femmes ? C'est la question qui se pose alors que se dispute dimanche à Dunkerque la première étape. L'équipe des Yvelines a les moyens de conserver son titre remporté au terme d'un magnifique grand Chelem (cinq victoires sur cinq l'an passé).

Elle aura toutefois en face d'elle une redoutable formation picarde qui lui a chipée l'une de ses cartes maîtresses. Hollie Avil, la perle britannique, a en effet rejoint le club de l'Oise. Bien que junior première année, elle a effectué ce printemps une entrée fracassante en Coupe du Monde en alignant coup sur coup deux podiums. Dans le Nord, elle sera épaulée par la Néo-Zélandaise Andrea Hewitt, victorieuse l'an passé de deux étapes du GP, et qui a été sélectionnée pour les Jeux de Pékin. Beauvais ne présentera demain qu'une seule Française (Delphine Pelletier).

Poissy, de son côté, n'alignera pas la meilleure tricolore. Jessica Harrison, en accord avec ses dirigeants, a préféré zapper cette première manche en raison d'un calendrier international chargé. Après la Coupe du Monde d'Ishigaki et l'Euro (9e), elle doit enchaîner avec la Coupe du Monde de Madrid la semaine prochaine puis le Mondial. La formation des Yvelines pourra toutefois compter sur l'Australienne Erin Densham, une des meilleures athlètes de la planète, ainsi que sur la Britannique Jodie Swallow.

Le duel entre Poissy et son dauphin Beauvais promet d'être palpitant. Sauf énorme surprise, ces deux équipes trusteront les deux premières places. Pour la 3e, Châteauroux ne semble pas bien armé. En l'absence de sa leader Carole Péon, elle aussi très prise par le circuit international et qui a effectué sa rentrée voilà une semaine à Lisbonne, la formation de l'Indre est assez moyenne sur le papier. Cela pourrait profiter à Parthenay qui, avec la Néo-Zélandaise Nicky Samuels, peut espérer la victoire en individuel. Brive est également candidat au podium, d'autant que les Corréziennes auront dans leur rang Emmie Charayron, la toute nouvelle championne d'Europe junior.

Les autres équipes ne devraient pas s'approcher du podium. Il sera intéressant de voir comment se débrouillent les promus (Issy-les-Moulineaux et Poitiers). La première étape, disputée sur un format Sprint, débutera à 12 h.

Triathlete sera sur place pour vous faire vivre sur www.triathlete.fr et dans le magazine le début du Grand Prix.

Les équipes engagées

  • Poissy
  • Beauvais
  • Châteauroux
  • Parthenay
  • Brive
  • Dieppe
  • Montpellier
  • Cesson
  • Saint-Etienne
  • Saint-Avertin
  • Nantes
  • Poitiers
  • Issy-les-Moulineaux
  • Sainte-Geneviève