CHAMPIONNATS D'EUROPE

Photos : Thierry Deketelaere

Quelle journée pour le triathlon français ! Après l'or des juniors, les tricolores ont réalisé le doublé lors de la compétition masculine des championnats d’Europe. Le titre (son troisième) pour Frédéric Belaubre, l’argent (et une qualification pour les Jeux) pour Tony Moulai : la coupe est pleine pour les Bleus. Piégé à vélo, l’Espagnol Javier Gomez, que l’on croyait intouchable, n’a terminé que 7e.

ARRIV_BELAUBRE.jpg

C’est sous un soleil retrouvé que les 74 hommes se sont élancés sous les coups de seize heures.

On a retrouvé tout de suite sans surprise les spécialistes de natation aux avant-postes : Richard Stannard (Gbr), Stéphane Poulat (Fra) et Frédéric Belaubre. Sortis dans cet ordre de l’eau, ils ont tenté de suite l’échappée belle. Mais en vain.
Dans le 2e des 8 tours, c’était au tour d’Olivier Marceau (Sui) et de Pavel Simko de filer à l’anglaise. Ils sont rejoints dans la 3e boucle par cinq hommes : Frédéric Belaubre, Tony Moulai, Stéphane Poulat, Axel Zeebroek (Bel) et Andreas Raelert (Allemagne). Infime au début de leur escapade infime, leur avance n’a cessé de croître au fil des tours.

Dans l’énorme groupe des poursuivants, tout le monde a laissé le soin de la chasse aux Espagnols. Javier Gomez était particulièrement énervé par cette stratégie. De son côté, Cédric Fleureton a joué à merveille son rôle d’équipier en ralentissant le mouvement. Un moment dans ce groupe, Samuel Pierreclaud, à bout de forces (il était malade ces derniers jours) a lâché prise.

A la fin du vélo, les sept hommes s’étaient mis à l’abri en portant leur avantage à 2’15. Le plus prompt à se mettre en jambes fut Tony Moulai suivi de près par Frédéric Belaubre. En 3e position apparaissait Stéphane Poulat. Se dirigeait-on vers un triplé historique ?

Tony Moulai garda le commandement pendant 5 km environ. Après s’être contenté de figurer dans son sillage, Frédéric Belaubre porta une violente accélération dans l’ultime boucle. La cause était entendue. Le Beauvaisien pouvait filer en toute quiétude vers son 3e titre Européen. Quel soulagement pour le numéro un français qui n’avait pas gagné de course internationale depuis la Coupe du Monde de Pékin 2006. En parlant de Chine, Tony Moulai y sera en août prochain. Le sociétaire de Poissy a gagné son billet pour les Jeux grâce à sa magnifique médaille d’argent. Terminer sur le podium garantissait en effet ce billet. C'est le 3e doublé pour la France sur un Euro après 2005 et 2006.

La France était en course pour un triplé à quelques mètres de l’arrivée pour la 3e place. Stéphane Poulat était en effet à la lutte avec Olivier Marceau et Andreas Raelert. Le dernier mot est finalement revenu au Suisse devant l’Allemand et le Français. Du groupe d’échappés à vélo, seul Axel Zeebroek s’est fait rejoindre par Javier Gomez qui termine donc 7e.

Courageux, le dernier Français Samuel Pierreclaud a tenu à terminer malgré son manque de force (37e)

Classement

  • 1 Frédéric Belaubre (Fra) 1h53’03
  • 2 Tony Moulai (Fra) à 0’20
  • 3 Olivier Marceau (Sui) à 0’51
  • 4 Andreas Raelert (All) à 0’52
  • 5 Stéphane Poulat (Fra) à 0’53
  • 6 Pavel Simko (Svk) à 1’00
  • 7 Javier Gomez (Esp) à 1’42
  • 8 Axel Zeebroeck (Bel) à 1’42
  • 9 Sven Riederer (Sui) à 2’00
  • 10 Maik Petzold (All) à 2’06
  • 37 Samuel Pierreclaud (Fra) à 2’14

CHAMPIONNATS D'EUROPE 2008