Luis_B.jpg

photo : Thierry Deketelare
Après Emmie Charayron, Vincent Luis a apporté une nouvelle médaille d’or à la délégation française. Le sociétaire de Sainte-Geneviève a eu besoin du sprint pour mettre à la raison le Portugais Joao Silva. Jonathan Brownlee complète le podium.

C’est sous un soleil retrouvé que s’est déroulé l’épreuve juniors hommes.

Six hommes se sont détachés à l’issue de la natation : Denis Vassiliev (Rus), Vincent Luis (Fra), Joao Silva (Por), Jonathan Brownlee (Gbr), Igor Poliansky (Rus) et David Obozil (Fra). A la fin du premier des 4 tours, ce sextet possédait une vingtaine de secondes d’avance.

Les attaques répétées de Vassiliev n’ont pas trop convenu à Obozil, Brownlee et Poliansky qui ont tous les trois lâché prise. Restaient donc au commandement Vassiliev, Luis et Silva. Ce trio a rejoint l’aire de transition avec un pécule de trente secondes. Partis les plus vite, Vincent Luis et Joao Silva ne se sont plus quittés jusqu’à l’arrivée. C’est d’un souffle que le tricolore a pris l’ascendant au sprint sur le Portugais. Après le bronze mondial en 2007, l'or européen aujourd'hui. L'avenir de Vincent Luis s'annonce particulièrement rose.

Revenu du Diable Vauvert, Jonathan Brownlee est venu in-extremis quérir le bronze. Les autres Français David Obozil et Axel Noharet ont terminé respectivement 18e et 28e. Excellent en natation, Adrien Tourette a quant à lui abandonné à vélo.

Le classement

  • 1 David Luis (Fra) 59’03
  • 2 Joao Silva (Por) 50’03
  • 3 Jonathan Brownlee (Gbr) 59’22
  • 18 David Obozil (Fra) 1h00’32
  • 28 Axel Noharet (Fra) 1h00’56