Par sa formule proposée (sprint le matin, finale super sprint l'après-midi), le triathlon de Montpellier est une épreuve spectaculaire, toujours pleine de suspense. L'édition 2008 a vu le dimanche 27 avril la victoire du spécialiste du Long Sébastien Berlier au nez et à la barbe des jeunes espoirs français Brice Daubord et Julien Coudert.

C’est un soleil radieux qui a accueilli les athlètes en ce dimanche 27 Avril à Montpellier.

À 10h, les triathlètes se sont élancés dans les eaux fraîches du Lez. Rapidement, Julien Coudert (Tri Sud 18) s’est extirpé en tête de l’eau, suivi à 5 secondes par Pierre Guivarc’h (Rouen) puis Brice Daubord (Poissy). Bien que sorti de l’eau assez loin de la tête, la longue transition (300 m) a permis à Sébastien Berlier (Sables Vendée) de s’élancer à vélo en 10e position.

Les 20km de cyclisme ont vu un regroupement s’opérer à l’avant. Ainsi, c’est un peloton d’une vingtaine d’unité qui a rejoint le parc et qui s’est élancé pour deux tours de course à pied. Sébastien Berlier a produit son effort dans le second tour pour venir cueillir une belle victoire. À quelques encablures, Brice Daubord a réglé Aurélien Lescure (Parthenay) au sprint.

Côté féminin, Camille Cierpik, déjà très en forme, a fait cavalier seul dominant la course du début à la fin. Elle s’est même payé le luxe de terminer à la vingtième place au scratch et de se qualifier potentiellement pour la finale (les femmes n'y sont pas conviées) sur super sprint à 14h30, prévu sur un parcours très spectaculaire (7 boucles en aller-retour à vélo pour seulement 10km). Julie Arnaud et Laure Vallat ont complété le podium.

La finale regroupant les 25 meilleurs hommes du matin devait forcément sacrer le plus frais et le plus costaud des triathlètes.

Aux termes des 375 mètres de natation, Brice Daubord est sorti en tête du parc, talonné par Julien Coudert et Sébastien Berlier qui a beaucoup mieux nagé que durant le sprint. On verra par la suite que tout s’est joué sur la natation. Les trois athlètes ont formé rapidement un trio en tête de la course. Deux packs se sont constitutés derrière, avant que le deuxième ne rattrape le premier aux abords de la transition.

Le trio a posé le vélo avec 40 secondes d’avance sur l’armada composé du reste des compétiteurs. À l’amorce du second tour, Sébastien Berlier a accéléré et fait sauter Julien Couderc. Brice Daubord s’est accroché mais n’a pas résisté non plus à l’ultime attaque du Vendéen. Résidant à Montpellier, le médaillé bronze des derniers championnats du monde LD l’a donc emporté à domicile. Pas mal pour un spécialiste du long.

Auteur du meilleur temps course à pied, Aurélien Lescure s’est emparé de la quatrième place, devant Pierre Guivarc’h et Bertrand Billard (Lagardère Paris Racing), auteur d’un grand numéro à vélo.



Résultats du sprint :

  • 1 BERLIER SEBASTIEN (Sables Vendée) 55'55
  • 2 DAUBORD BRICE (Poissy) 55'57
  • 3 LESCURE AURELIEN (Parthenay) 55'58
  • 4 COUDERT JULIEN (Tri Sud 18) 56'18
  • 5 LEBRUN AURELIEN (Montpellier) 56'25
  • 6 VLAEMYNCK Julien (Montpellier) 56'34
  • 7 GUIVARC'H PIERRE (Rouen) 56'40
  • 8 TROCCAZ SEBASTIEN (Montpellier) 56'45
  • 9 CHASSERY ANTHONY (Montpellier) 56'55
  • 10 TOURETTE ADRIEN (Montluçon) 57'27
  • 20 CIERPIK CAMILLE (Poissy) 59'50
  • 41 JULIE ARNAUD (Châteauroux) 1h04'42
  • 42 LAURE VALLAT (Montpellier) 1h04'54

Résultats de la finale sur super sprint :

  • 1 BERLIER SEBASTIEN 27'08
  • 2 DAUBORD BRICE 27'11
  • 3 COUDERT JULIEN 27'16
  • 4 LESCURE AURELIEN 27'37
  • 5 GUIVARC'H PIERRE 27'47
  • 6 BILLARD BERTRAND 27'56
  • 7 TROCCAZ SEBASTIEN 27'57
  • 8 LEBRUN AURELIEN 28'01
  • 9 TOURETTE ADRIEN 28'07
  • 10 CHASSERY ANTHONY 28'14