capoferi_.jpg

Photos d'archives : Christophe Guiard (Nicolas Capoferri)

Les couleurs françaises ont brillé le samedi 19 avril lors du duathlon sprint de Guernica. Médaille d'argent tous les deux, Nicolas Capoferri et Alexandre Louison sont même passés tout près de la victoire. Avec plus de 400 participants et des milliers de spectateurs, l'épreuve a connu un gros succès populaire.

Avec la présence de cinq athlètes du Top 10 des derniers championnats du Monde, le plateau était royal chez les hommes.

La première course pédestre de 5 km a permis à deux hommes de se détacher : l'Espagnol Roca et le Belge Jürgen Dereere. Mais comme leur avance était minime (15 secondes), leur échappée a vite avorté. Laurent Galinier et Rob Woestenborghs sont alors entrés en action. Le rythme d'enfer imposé par le duo a fait exploser le groupe de dix. Seuls Roca, Dereere et le Portugais Joao Silva ont été en mesure de garder leurs roues. Comme l'entente ne fut pas royale à l'intérieur de ce groupe, les poursuivants sont revenus. Profitant du désordre consécutif à la jonction, Nicolas Capoferri a décidé d'attaquer dans une bosse. Personne n'a été en mesure de lui emboîter le pas. Grâce à la protection de Laurent Galinier, le sociétaire de Gonfreville a fait monter son avance jusqu'à 50 secondes. Malgré un sursaut des poursuivants, il en a gardé trente à son retour dans le parc. Suffisant pour contenir le retour de Silva mais trop faible pour résister à Silva.
Avec cette belle 2e place, Nicolas Capoferri prouve sa compétitivité sur le plan international. À confirmer. Classé 11e, Laurent Galinier a quant à lui payé sa débauche d'efforts à vélo.

Chez les femmes, la compétition s'est résumée à un match à trois entre les Tchèques Vendula Frintova et Radka Vodickova et la Française Alexandra Louison. Tout s'est joué dans la dernière course pédestre. Distancée dès la sortie du parc par Frintova, la Cessonnaise, malgré une belle résistance, n'a jamais pu reprendre la dizaine de mètres concédés. En devançant Vodickova, elle a pris sa revanche sur une adversaire qui l'avait battue pour la médaille d'argent aux derniers championnats d'Europe.