2008 Ishigaki BG Triathlon World Cup

photo : ITU
Victorieuse à Mooloolaba, Emma Snowsill a de nouveau triomphé aujourd’hui à Ishigaki. Cette victoire au Japon est sa deuxième en Coupe du Monde cette saison, l’Australienne ayant fait l’impasse sur la manche de New-Plymouth. Elle se pose en incontestable rivale n°1 de Vanessa Fernandes.

La Portugaise était absente au pays du soleil levant, ce qui offrait à Snowsill l’opportunité d’enrichir son palmarès. La triple championne du monde ne s’en est pas privé. En tête du début à la fin, elle a réellement dicté sa loi aux autres. « J’ai réalisé une course constante, sans hauts ni bas. » Dès la natation, l’Australienne était dans le rythme.

Elle emmenait dans son sillage un trio britannique (Helen Tucker, Jodie Swallow et Kerry Lang), les autres concurrentes étant reléguées un peu plus loin. Dès le début du vélo, ces quatre-là étaient rattrapées par quatre athlètes. Rapidement, un autre groupe de dix femmes, emmenées par la Suissesse Nicola Spirig, rejoignait la tête de course. Jessica Harrison en faisait partie. En revanche, Marion Lorblanchet se trouvait dans l’autre peloton où figuraient deux des favorites (la Néo-Zélandaise Debbie Tanner et l’Allemande Anja Dittmer).

Le groupe de tête entrait dans la zone de transition avec près de deux minutes d’avance. Emma Snowsill prenait vite le commandement des opérations. Bouclant les 10 km en 33’23, l’Australienne laissait ses adversaires assez loin derrière. Sa compatriote Erin Densham prenait la 2e place et Hollie Avil soufflait la 3e place à la Japonaise Juri Ide pour cinq petites secondes. La Britannique monte ainsi sur le podium pour la première Coupe du Monde de sa carrière.

Derrière, Jessica Harrison manque le Top 10 d’un rien (11 secondes). Jusqu’à la 6e place décrochée par Nicola Spirig, les concurrentes se tiennent dans la minute. La Française réalise donc une bonne entrée en matière. En revanche, Marion Lorblanchet effectue une mauvaise opération dans la perspective du troisième dossard olympique. 24e, elle finit loin notamment de la Suissesse Daniela Ryf (7e) avec qui elle est à la lutte pour le précieux sésame. Il reste toutefois plusieurs opportunités à la championne de France pour marquer les points nécessaires.

Top 10

  1. Emma Snowsill (Aus) 2:03:11
  2. Erin Densham (Aus) 2:03:40 +:29
  3. Hollie Avil (Gbr) 2:05:25 +2:14
  4. Juri Ide (Jpn) 2:05:30 +2:19
  5. Kathy Tremblay (Can) 2:05:57 +2:46
  6. Nicola Spirig (Sui) 2:06:05 +2:54
  7. Daniela Ryf (Sui) 2:06:20 +3:09
  8. Mariana Ohata (Bra) 2:06:30 +3:19
  9. Irina Abysova (Rus) 2:06:34 +3:23
  10. Lisa Huethaler (Aut) 2:06:42 +3:31

Les Françaises
11 Jessica Harrison 2 :06 :53
24 Marion Lorblanchet 2 :10 :15