mooloolaba_annonce.jpg

photo : ITU / Delly Carr
C'est demain en Australie que débute la Coupe du Monde. Très précisément à Mooloolaba, une station balnéaire connue pour ses immenses plages et son soleil brûlant. Cette manche inaugurale devrait être très chaude. La plupart des meilleurs mondiaux ont décidé de s'y aligner.

Avec différents objectifs. Pour beaucoup d'athlètes, il s'agit de marquer des points précieux en vue de la qualification aux Jeux. C'est le cas notamment des deux Français engagés. Tony Moulai et Laurent Vidal avaient ramené l'an dernier de Mooloolaba un souvenir mitigé avec respectivement une 23e et une 25e place. Cette fois, ils devront faire mieux car tous les résultats compteront dans la perspective de Pékin. A la fois pour le ranking olympique des athlètes et des pays mais aussi pour le choix des sélectionneurs.

En France, seul Frédéric Belaubre semble aujourd'hui assuré d'un billet pour Pékin. Deux autres (si tout se passe bien) seront à distribuer. Les cinq autres tricolores encore en lice vont devoir montrer qu'ils méritent leur place aux Jeux. Les meilleurs mondiaux, eux, n'ont pas ce souci.

À commencer par Javier Gomez. Le n°1 mondial voudra sûrement effacer le douloureux souvenir de l'édition précédente lorsqu'il avait été dominé au sprint par Brad Kahlefeldt. Le tenant du titre australien sera là pour contrecarrer les plans de l'Espagnol. Deux autres Australiens seront sur la ligne de départ. De vieux grognards qui présentent un palmarès long comme le bras : Peter Robertson (triple champion du monde) et Greg Bennett (4e des Jeux de 2004 et ancien n°1 planétaire).

Parmi les favoris figurent également le vice champion olympique Bevan Docherty (Nzl), son compatriote Shane Reed (nouveau champion d'Océanie). Les Britanniques devraient aussi se mêler à la bataille finale, grâce à Alistair Brownlee (2e à Rhodes en 2007) et Tim Don, l'ancien champion du monde.

Chez les femmes, le plateau est également royal. Tous les regards seront braqués sur Vanessa Fernandes. La Portugaise, qui en est à 19 succès en Coupe du Monde, a l'occasion de dépasser Emma Carney avec qui elle détient le record de victoires sur le circuit international. Mais elle n'aura pas la partie facile. L'an dernier, elle avait été battue par Emma Snowsill sa principale rivale.

La triple championne du monde sera à la tête d'une équipe australienne particulièrement fournie. Elle compte notamment dans ses rangs la n°2 mondiale Emma Moffatt, sacrée récemment championne d'Océanie, et Annabel Luxford, 2e en 2006 à Mooloolaba. D'autres athlètes devraient animer la compétition, comme l'Américaine Laura Bennett (médaillée de bronze mondiale), les anciennes championnes d'Europe Michelle Dillon (Gbr) et German Anja Dittmer (All). Un beau duel devrait aussi opposer Andrea Hewitt et Nicky Samuels, qui se disputent le troisième et dernier dossard chez les Néo-Zélandaises. Aucune Française n'est engagée.

Chez les femmes comme chez les hommes, la course promet d'être animée et âprement disputée. Vivement dimanche !

Femmes

  • Abram Felicity (Aus)
  • Batizy-Morley Julianna (Usa)
  • Bennett Laura (Usa)
  • Blatchford Liz (Gbr)
  • Blazevic Svetlana (Srb)
  • Czesnik Maria Pol
  • Davis Emma Irl
  • Dederko Ewa Pol
  • Densham Erin (Aus)
  • Dillon Michelle (Gbr)
  • Dimaki Deniz Gre
  • Dittmer Anja Ger
  • Ellis Mary Beth (Usa)
  • Fernandes Vanessa (Por)
  • Furutani Akane (Jpn)
  • Grimm Heidi (Usa)
  • Hewitt Andrea (Nzl)
  • Hidalgo Pilar (Esp)
  • Hütthaler Lisa (Aut)
  • Ide Juri (Jpn)
  • Kirchler Irina (Aut)
  • Kiviranta Merja (Fin)
  • Koch Renata (Hon)
  • Kutsuna Shizuka (Jpn)
  • Lang Kerry (Gbr)
  • Lanza Beatrice (Ita)
  • Liu Yun (Chn)
  • Luxford Annabel (Aus)
  • Matveeva Evgeniya (Rus)
  • Mensink Lisa (Ned)
  • Moffatt Emma (Aus)
  • Moniz Anais (Por)
  • Murray Carolyn (Can)
  • Murua Ainhoa (Esp)
  • Niwata Kiyomi (Jpn)
  • Norden Lisa (Sue)
  • Rabie Mari (Afs)
  • Roberts Kate (Afs)
  • Rodriguez Zurine (Esp)
  • Rollinson Ayesha (Can)
  • Ryf Daniela (Sui)
  • Samuels Nicky (Nzl)
  • Schütz Sarah (Sui)
  • Sekine Akiko (Jpn)
  • Sharp Alee (Aus)
  • Snowsill Emma (Aus)
  • Stewart Anel (Afs)
  • Swallow Jodie (Gbr)
  • Szabo Zita (Hon)
  • Tanaka Keiko (Jpn)
  • Tanner Debbie (Nzl)
  • Tucker Helen (Gbr)
  • Walko Andrea (Hon)
  • Whitcombe Andrea (Gbr)
  • Williamson Evelyn (Nzl)
  • Zausaylova Olga

Hommes

  • Albert Marko (Est)
  • Alterman Dan (Isr)
  • Alterman Ran (Isr)
  • Atkinson Courtney (Aus)
  • Banti Hervé Mon
  • Bennett Greg (Aus)
  • Berk Sander (Ned)
  • Bockel Dirk (Lux)
  • Bozzone Terenzo (Nzl)
  • Brocard Didier (Sui)
  • Brownlee Alistair (Gbr)
  • Chacon Leonardo (Crc )
  • Clarke William (Gbr)
  • Croes Peter (Bel)
  • Cuevas Javier (Dom)
  • D'aquino Emilio (Ita)
  • De Villiers Hendrik (Afs)
  • Docherty Bevan (Nzl)
  • Don Tim (Gbr)
  • Ellice Clark (Nzl)
  • Elvery James (Nzl)
  • Felgate Christopher (Zim)
  • Fontana Daniel (Ita)
  • Freeman Oliver (Gbr)
  • Fretta Mark (Usa)
  • Gaag Dmitriy (Kaz)
  • Garza Arturo Mex
  • Glushchenko Andriy (Ukr )
  • Gomez Javier (Esp)
  • Hast Jarmo (Fin)
  • Hayes Stuart (Gbr)
  • Hopper Matt (Aus)
  • Horner Kent (Afs)
  • Hosoda Yuichi (Jpn)
  • Huerta Manuel (Usa)
  • Jenkins Colin (Can)
  • Jones Kyle (Can)
  • Kahlefeldt Brad (Aus)
  • Kuttor Csaba (Hon)
  • Malyshev Yulian (Rus)
  • Marceau Olivier (Sui)
  • Marques Duarte Silva (Por)
  • Mcmahon Brent (Can)
  • Messenheimer Dave (Usa)
  • Moreira Juraci (Bra )
  • Moulai Tony (Fra)
  • Nishiuchi Hiroyuki (Jpn)
  • Onaran Mert (Tur)
  • Pais Bruno (Por)
  • Petzold Maik (Ger)
  • Polyansky Dmitry (Rus)
  • Reed Shane (Nzl)
  • Robertson Peter (Aus)
  • Saucedo Leonardo (Mex)
  • Severin Youri (Ned)
  • Sexton Brendan (Aus)
  • Silva Joao (Por)
  • Stannard Richard (Gbr)
  • Sugimoto Hiroki (Jpn)
  • Takahama Kuniaki (Jpn)
  • Thompson Simon (Aus)
  • Tichelaar Paul (Can)
  • Turbaevskiy Vladimir (Rus)
  • Van Barneveld Martin (Nzl)
  • Vasiliev Ivan (Rus)
  • Vidal Laurent (Fra)
  • Wild Ruedi (Sui)
  • Wilson Dan (Aus)
  • Wolfaardt Erhard (Afs)
  • Yamamoto Ryosuke (Jpn)
  • Zeebroek Axel (Bel)