Jamie Whitmore runs on the black sand beach.

photo : xterra

Le monde triathlétique aux Etats-Unis traverse une mauvaise période. Après le décès de deux triathlètes en Californie voilà une semaine et d'un autre en Virginie occidentale jeudi dernier, une autre mauvaise nouvelle est tombée. Jamie Whitmore, ancienne championne du monde Xterra (2004), vient d'annoncer qu'elle souffrait d'une tumeur à l'origine encore inconnue.

Entrée à l'hôpital de San Francisco le 29 février dernier, l'Américaine est rentrée chez elle. Ce retour à la maison ne signifie pas que tout va mieux. J'aimerais pouvoir le dire mais en fait, les médecins ne savent pas ce que j'ai. J'ai subi trois biopsies qui ont montré que la tumeur est apparue dans les muscles fessiers et a grossi dans la zone du bassin, côté gauche. Elle est de la taille d'une balle de baseball. Elle s'appuie sur mes organes et les nerfs de ma jambe gauche, explique-t-elle.

Je souffre beaucoup. En plus, cela m'empêche de marcher normalement. Je dois utiliser un déambulateur. Un matin à l'hôpital, je me suis fait dépasser par une vieille dame. J'ai essayé de la rattraper. Impossible. Je n'en revenais pas. Il y a trois mois, je courais à Maui et maintenant, j'essaie de marcher. A cet instant, l'idée d'avoir un cancer m'a rattrapée.

Jamie Whitmore ne sait pas encore quand elle va être opérée. Cela va dépendre de l'emploi du temps des chirurgiens. L'opération va consister en deux choses : retirer la tumeur et voir ce que c'est. Ils vont savoir si elle est maligne ou pas, si elle grossit vite ou pas. Ils sauront aussi si elle endommage les nerfs. Si c'est le cas, cela pourrait avoir des conséquences sur ma possibilité de marcher normalement.

Autant dire que la spécialiste du Xterra (3e l'an dernier à Maui, championne des Etats-Unis) attend avec impatience l'opération. Très croyante, elle assure puiser dans sa foi pour faire face au plus gros challenge de sa vie.