CHAMPIONNATS D'AFRIQUE 2008

Photo : Nicolas Becker par Thierry Deketelaere

Les championnats d'Afrique se sont achevés ce dimanche à Yasmine Hammamet (Tunisie). Deux épreuves étaient au programme : les courses groupes d'âge et un relais par équipes. Cette dernière compétition a été le théâtre d'un joli duel entre l'Afrique du Sud et la France. Si les Springboks ont finalement eu le dernier mot, les coqs ont fait mieux que se défendre.

De nos envoyés spéciaux à Yasmine Hammamet

Heureusement pour les compétiteurs et les spectateurs, la température était montée de quelques degrés pour cette deuxième journée des championnats d'Afrique. Le soleil a même réussi à percer à plusieurs reprises à travers les nuages.
L'épreuve groupes d'âge s'est déroulée dans une ambiance bonne enfant. Six pays Africains étaient représentés pour une quarantaine de compétiteurs : Afrique du Sud, Zimbabwe, Ile Maurice, Maroc, Nigéria et Tunisie. La Namibie présente la veille n'avait cette fois aucun représentant. La plupart des compétiteurs n'avaient jamais abordé les distances du CD. D'où quelques défaillances spectaculaires en fin d'épreuve... Le sourire est malgré tout resté de mise sur la plupart des visages. Vous pourrez le vérifier dans le reportage qui figurera dans le prochain numéro de Triathlète, daté d'avril.
L'épreuve relais a pris la suite à 13 h. Chaque équipe était composée de trois équipiers qui avaient à tour de rôle 250 m de natation, 6,8 km de vélo et 1,5 km de course à pied à effectuer. L'Afrique du Sud et la France étaient les deux grandes favorites.
Le premier relais a vu sans surprise la domination du vainqueur de la veille Hendrik De Villiers qui a passé le témoin avec 30'' d'avance sur Nicolas Becker. Le 2e relais a vu un changement de physionomie de course, Toumy Degham reprenant le commandement à Kent Horner. C'est avec une avance d'une dizaine de secondes que le dernier Français, David Bardi, s'est élancé. Le sociétaire du Lagardère Paris racing a conservé cet avantage à vélo avant de baisser pavillon à pied face à Erhardt Wolfaardt, redoutable dans cet exercice. Le podium a été complété par les juniors sud-africains.
Le premier triathlon de Tunisie s'est terminé avec succès. De bon augure pour le développement du triathlon en Afrique du Nord.