CHAMPIONNATS D'AFRIQUE 2008 Photo : Thierry Deketelaere

Les championnats d'Afrique ont lieu ce samedi après-midi à Yasmine Hammamet en Tunisie. L'épreuve a attribué un billet pour les Jeux au premier homme et à la première femme. Les heureux chanceux se nomment Hendrik De Villiers et Mari Rabie, tous les deux de nationalité sud-africaine.

(de nos envoyés spéciaux à Yasmine Hammamet)

Les concurrents ne s'attendaient sans doute à pas à évoluer sous une température dépassant péniblement les dix degrés. Heureusement pour eux, la pluie n'a fait son apparition que pour la toute fin de course masculine. Les femmes ont été les plus chanceuses, le soleil ayant fait une timide apparition au moment du départ de leur course, sous les coups de midi.
Elles n'étaient finalement que huit au départ : quatre Sud-Africaines, une Mauricienne, deux Italiennes et une Française (Laurie Belkadi de Parthenay). Les deux favorites étaient les deux Springboks Kate Roberts et Marie Rabie qui avaient terminé aux deux premières places dans cet l'ordre lors du précédent championnat continental. La première, âgée de 25 ans, pouvait se targuer d'avoir déjà obtenu un Top 10 en Coupe du Monde l'an passé (9e à Richards Bay). La seconde, âgée de 22 ans, est en progression constante. Elle l'a prouvé il y a quelques semaines en dominant de plus de cinq minutes sa rivale lors des championnats d'Afrique du Sud.
Le duel n'a pas eu lieu à Hammamet. Sortie avec une dizaine de secondes d'avance du parc à vélos après la natation, Mari Rabie a vite pris un très net ascendant sur ses adversaires. A la fin de la première des quatre boucles cyclistes, elle possédait déjà quarante-cinq secondes d'avance sur sa compatriote Anel Stewart et 1'55 sur un quatuor composé de Kate Roberts, Corinne Berg (Afrique du Sud), Béatrice Lanza (Italie), Valentina Filipetto (Italie). Sortie de l'aire de transition tout près de ces demoiselles, Laurie Belkadi n'est pas parvenue à prendre le bon wagon et s'est retrouvée de suite isolée. Malgré le regroupement de ses cinq poursuivantes, la leader est parvenue à faire sensiblement fructifier son avantage, monté à 2'18 à deux tours de l'arrivée.
Au début de la course à pied, son avance, bien qu'en baisse, s'élevait à 1'56. L'affaire était faite pour Marie Rabie qui a tenu malgré tout à courir à son maximum.
Trois minutes ont sanctionné sa domination à l'arrivée. La lutte fut un peu plus indécise pour la 2e place. D'abord occupée par Béatrice Lanza partie telle une balle, elle est finalement revenue à la tenante du titre Kate Roberts. Quatrième de l'épreuve mais 3e Africaine, Corinne Berg a permis à l'Afrique du Sud d'occuper totalement le podium.

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE 2008
Photo : Thierry Deketelaere

Classement femmes

  • 1 Mari Rabie (Afs) 2h04'01
  • 2 Kate Roberts (Afs) 2h07'02
  • 3 Beatrice Lanza (Ita) 2h07'33
  • 4 Corinne Berg (Afs) 2h08'04
  • 5 Anel Stewart (Afs) 2h08'41
  • 7 Laurie Belkadi 2h16'38

Chez les hommes, un grand favori se détachait à la lecture des partants. Lui aussi est Sud Africain et se nomme Hendrik De Villiers. Il compte à son palmarès une victoire en Coupe du Monde, à Richards Bay en 2007. Il remettait son titre en jeu puisqu'il l'avait emporté l'an passé sur l'Ile Maurice.
Curieusement, la natation n'a provoqué aucune sélection. Une douzaine d'hommes est sorti quasiment groupée de l'aire de transition. Relégués à dix secondes, les trois Français engagés (Toumy Degham, Nicolas Becker et Aurélien Lescure), n'ont mis que quelques kilomètres pour effectuer la jonction.
Le calme plat a régné dans le peloton de tête jusqu'à l'amorce du dernier tour. Moment choisi par Hendrik De Villiers pour placer une attaque. Seul Toumy Degham a été en mesure d'y répondre. Le duo a rejoint le parc à vélo avec une quinzaine d'avance sur ses poursuivants. Le Mulhousien a résisté pendant six kilomètres au Springbok avant de céder sous ses coups de boutoir. Epuisé, le Franco-Tunisien ne put endiguer à la flamme rouge le retour d'un autre Sud Africain Erhard Wolfaardt (18e à Kitzbühel en 2007). Sa 3e place reste malgré tout méritoire pour l'une de ses premières prestations internationales. Il ne concède finalement que 21 secondes au lauréat et devance l'Italien Emilio D'Aquino, bien connu sur le circuit Coupe du Monde.
Les autres tricolores ont eux aussi réalisé des prestations de qualité. Grâce à une belle fin de course, le Montluçonnais Nicolas Becker est allé chercher au forceps une très belle 5e place. Quant au jeune sociétaire de Parthenay Aurélien Lescure, sa 7e place à seulement 1'30 du vainqueur est prometteuse pour l'avenir. Pour continuer avec les Français, à noter le titre U23 africain obtenu par le Marocain du Lagardère Paris Racing Mehdi Essadiq, excellent 10e au scratch.

Classement hommes

  • 1 Hendrik De Villiers (Afs) 1h50'53
  • 2 Erhard Wolfaardt (Afs) à 10''
  • 3 Toumy Degham (Fra) à 21''
  • 4 Emilio D'Aquino (Ita) à 44''
  • 5 Nicolas Becker (Fra) à 57''
  • 6 Ivan Risti (ita) à 1'17
  • 7 Aurélien Lescure (Fra) à 1'30
  • 8 Kent Horner (Afs) à 2'07
  • 9 Riccardo Toselli (ita) à 2'21
  • 10 Mehdi Essadiq (Mar) à 3'23

CHAMPIONNATS D'AFRIQUE 2008
Photos : Thierry Deketelaere