70.3_conseils.jpg

Quelle progression ! En deux ans d'existence, le circuit 70.3 a conquis le monde... du triathlon. Trente courses sont proposées aux quatre coins du globe. L'offre va s'élargir. Quelles sont les courses les plus dépaysantes ? Comment Monaco va évoluer ? Comment préparer et courir un 70.3 ? Réponses.

Comment préparer et courir un 70.3 ?

3e à Nice et 2e à Embrun l'an dernier, Patrick Bringer est un des meilleurs spécialistes français de l'Ironman. Le sociétaire de Montluçon connaît également très bien le circuit 70.3. Il a terminé 8e de celui de Monaco l’an passé. Il vous livre des conseils précieux pour bien aborder cette discipline.

« C’est une discipline très facile à appréhender. Elle permet de goûter au Long avec un volume d’entraînement modéré. Par rapport à Ironman, il y a moins de gestion de course et la préparation doit rester axée sur le développement du seuil anaérobie et un entretien régulier de PMA (puissance maximale aérobie) et VMA (vitesse maximale aérobie)...

LISEZ LA SUITE DE CET ARTICLE DANS LE NUMÉRO DE MARS DE TRIATHLETE MAGAZINE, À PARAÎTRE EN KIOSQUE LE 4 MARS. À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT DANS LE DOSSIER 70.3 LES COURSES LES PLUS DÉPAYSANTES ET UN FOCUS SUR MONACO