TRIATHLON IRONMAN HAWAII 2007 PREVIEW

Photo d'archives : Thierry Deketelaere
Selon nos sources, Laurent Jalabert participera au triathlon de Nice le 22 juin prochain. Les organisateurs devraient confirmer l'information dans les toutes prochaines heures. Leurs négociations avec l'ancien pro ont commencé voilà plusieurs mois.

Très précisément à Hawaii. Andre Karsai, le directeur général de la course, avait joué le rôle de traducteur lors de l'interview de Jaja par la télévision américaine NBC. L'occasion pour lui de rencontrer l'ancien n°1 mondial UCI et de lui demander officieusement de venir à Nice. Concentré sur sa course, Laurent Jalabert était resté vague, sans toutefois fermer la porte.

Il est vrai qu'il semblait prendre un réel plaisir à pratiquer le triathlon. Un plaisir confirmé à l'issue d'Hawaii qu'il terminait à une magnifique 76e place, en 9h19'58 après être sorti de l'eau en 1143e position et avoir remonté quelque mille athlètes à vélo. Un plaisir ressenti lors de son premier Ironman, disputé en juin 2007 à l'occasion de l'Ironman de Zürich (41e en 9h24'29 après avoir écopé de 12 minutes de pénalité). Laurent Jalabert a fait preuve d'une incroyable volonté pour se lancer dans le triathlon. En novembre 2006, alors qu'il venait d'accepter le défi lancé par un ami de disputer un Ironman, il savait à peine nager. A force d'abnégation et d'un entraînement quasiment digne d'un pro, il fait plus que tenir son rang.

De là à poursuivre l'expérience en triathlon, il y a un pas que Laurent Jalabert ne pensait pas forcément prêt à franchir. Occupé par ses obligations de consultant sur France Télévisions et par ses affaires, il prend aussi un énorme plaisir à pratiquer la course à pied et à disputer des épreuves en compagnie de son épouse et de ses amis. Il a aussi émis l'idée de disputer des trails, notamment le grand raid de la Réunion.

Il faut donc croire que Jaja a attrapé le virus du triathlon. Le fait qu'il renouvelle sa licence à Montauban pour 2008 donnait à penser qu'il avait une idée derrière la tête. Les organisateurs de l'Ironman de Nice ont su le convaincre. C'est évidemment une excellente nouvelle pour l'épreuve et pour le triathlon, en atteste l'attention médiatique qu'il avait permis de braquer sur le sport.